Donatas Motiejūnas : “Je ne suis pas venu à Monaco pour de l’argent”

Sacha RUTARD
0

La signature du pivot Donatas Motiejūnas (2,13m, 31 ans) à l’AS Monaco intrigue en France et dans son pays, car le Lituanien possède un CV XXL, rempli par ses passages à Trévise, en NBA et en Chine. Au site BasketNews, il raconte pourquoi il a choisi de répondre favorablement à l’offre du club de la Principauté :

Aucun doute : le Covid-19 et le fait que la ligue chinoise CBA ait hésité longuement cet été à fermer ou à laisser ouvert aux étrangers son championnat a pesé dans sa décision. Il n’a pas reçu non plus, dit-il, beaucoup d’appels de clubs d’Euroleague.

“Mais Monaco est venu très vite. Ils ont commencé à montrer un très grand intérêt. A donné de l’argent, pas un mauvais rôle. L’année dernière, ils ont remporté l’Eurocup et cette année ils veulent aussi bien performer en Euroleague. Nos ambitions ont coïncidé et tout s’est passé très vite,” déclare t-il.

L’ASM a cassé sa tirelire pour faire venir le Lituanien, mais lui assure que ce sont d’autres considérations qui ont fait pencher la balance, notamment la présence du coach Zvezdan Mitrovic.

“Je ne suis pas venu à Monaco pour de l’argent, mais fasciné par sa vision, son désir et ses normes les plus élevées. Je reviens de Chine et de la NBA après tant d’années et ils veulent que je dirige l’équipe, pour donner l’exemple. C’est pour ça que je suis venu ici, je vais essayer de le faire.”

Donatas Motiejūnas se dit heureux de ce changement de cap dans sa carrière.

“Je suis ravi d’être enfin revenu en Europe et d’avoir la chance de me montrer. Quand je suis allé en Chine lors de ma première année, c’était immédiatement après une blessure qui a considérablement perturbé ma carrière. J’ai également été perturbé par les prédictions de certains médecins américains selon lesquelles je ne jouerai plus au basket. Par conséquent, j’avais besoin d’un point de départ. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas regardé l’Europe à ce moment-là. Il y avait des offres de la NBA à l’époque, mais elles n’étaient pas bien attrayantes. J’ai donc décidé de choisir la Chine car je savais que j’y aurai beaucoup de liberté, que je pourrai reprendre confiance, le rythme de mon jeu. Sans le COVID-19, j’aurais peut-être continué à jouer en Chine. Mais je dirai que je suis heureux d’être de retour et j’ai hâte de relever de nouveaux défis. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019