Guide Ligue Féminine 2021-22 – La Roche Vendée : les Tigresses veulent rugir

Clément Carton
0

Depuis sa montée en élite en 2017, La Roche s’affirme au fil des années comme une équipe de premier plan en Ligue Féminine. Qualifié pour l’Eurocup pour la troisième année consécutive, le club vendéen a tenté de pallier le départ de sa meneuse Caroline Hériaud en opérant un recrutement entre potentiel et expérience.

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Ligue Féminine. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Une page se tourne à La Roche-sur-Yon. L’assistant Jacky Moreau a tiré sa révérence, l’internationale française Marielle Amant aussi, tandis que Caroline Hériaud, meneuse de l’équipe depuis son arrivée en 2015, s’en est allée, direction Villeneuve d’Ascq. Ces trois départs marquants – en plus de ceux de Soana Lucet, Clémentine Samson et Kristina Higgins – soulignent le début d’une transition contrôlée, dans la continuité des saisons précédentes. Et toujours orchestrée par Emmanuel Body qui va entamer sa onzième saison sur le banc des Tigresses.

Elément central de l’équipe la saison dernière, l’intérieure Tiffany Clarke a re-signé deux ans. Deux meilleures évaluations françaises de l’équipe, les jeunes et talentueuses Océane Monpierre et Ornella Bankolé ont décidé de rester. La première en rempilant pour deux saisons, la deuxième en n’activant pas sa clause de sortie estivale. Pour entourer ce trio, le club a choisi trois valeurs sûres du championnat : les expérimentées Ana Suarez, Kaleena Mosqueda-Lewis et Ziomara Morrison. Des arrivées auxquelles il faut ajouter la solide Assitan Koné, la prometteuse Coline Franchelin, et la toute jeune prospect sortie de l’INSEP Palmire Mbu. 

« Faire un coup dans l’une des trois compétitions »

Sur ces bases, les Tigresses de Manu Body peuvent faire mal avec du jeu de percussion et beaucoup de physique. Et il en faudra pour performer à la fois sur le plan national, en Ligue Féminine comme en Coupe de France, mais aussi sur le plan européen où les Vendéennes seront opposées à Gernika Bizkaia, et probablement Charleville-Mézières (qui doit passer par le tour préliminaire contre les Slovaques de Piestanske Cajky), deux équipes qui les avaient battu l’an dernier au tour principal, ainsi que la Virtus Bologne, qui s’est renforcée à l’intersaison. L’objectif de la saison, donc ? « Faire un coup dans l’une des trois compétitions », but relayé par l’une des joueuses. 

« On a fait l’Eurocup les deux dernières années, il faudra continuer de jouer le top 5 à l’avenir et se rapprocher des clubs d’Euroleague. Jouer l’Euroleague ? C’est notre rêve, il faut être ambitieux », confiait Manu Body en fin de saison dernière. Ambitieux, mais pas impossible. « On a une équipe complète et humainement géniale », se dit-il dans les couloirs du club.

Une présaison prometteuse

Un constat déjà visible sur le terrain où le groupe quasi au complet – sans la capitaine Ornella Bankolé – a signé une victoire sur les championnes de France en titre, Basket Landes, en préparation (84-77, après prolongation). « On n’est pas en retard dans la préparation, aucune joueuse n’est arrivée en retard. L’intégration des nouvelles joueuses se passe vraiment très très bien. Jusque-là, tout va bien dans la prépa », indique le coach, qui sera par ailleurs assisté par le Vendéen Valentin Garreau, arrivé au club en 2017 et qui avait déjà intégré le groupe pro en tant que deuxième assistant en charge du travail individuel.

Les Tigresses ouvriront la saison de Ligue Féminine avec un déplacement à Bourges le vendredi 1er octobre avant la réception de Saint-Amand le 9 puis l’entrée en matière en Eurocup le 13 octobre, à domicile, contre le vainqueur du tour préliminaire.


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Ornella Bankolé (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019