Guide Betclic Élite 2021-22 – Orléans : Les retardataires

Bientôt, l’Orléans Loiret Basket bénéficiera de l’arèna la plus vaste de France, mais en attendant, le club a cumulé les tracasseries durant l’été. Il a dû changer très largement son effectif, a recruté des JFL de Pro B, et les nouveaux venus de l’étranger ont tardé à se rassembler.

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Betclic Élite. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.


L’OLB et la Métropole ont organisé pour les abonnés des visites du chantier de CO’Met, un ensemble qui va comprendre, outre le Zénit déjà existant, un palais des congrès, un parc des expositions et une arèna. Celle-ci sera à disposition du club en janvier 2023. C’est demain. Il y aura un énorme cube en leds au plafond, près de 90m linéaire de buvettes, des tribunes inclinées de telle façon que les spectateurs seront le plus possible proches du terrain, une salle annexe pour les entraînements, et encore les bureaux du club. Cette grande salle de sport et de spectacle aura une jauge modulable de 5 500 à 9 850 places en configuration basket. Ce sera donc la plus grande salle de France pour la pratique de la balle orange. Elle sera plus vaste que le palais des sports de Pau, et surtout que l’Aréna de la Porte de la Chapelle, qui doit être mis à disposition du Paris Basketball. Quel paradoxe !

Il manque quelques euros…

L’Orléans Loiret Basket peut rêver en grand, mais en attendant le quotidien n’est pas rose. Le coach Germain Castano a eu un mal fou à rassembler son équipe pour le Jour J. Chris Warren a été testé positif au COVID-19 à son arrivée sur le sol de France, LaMonte Ulmer a été dispensé des premiers entraînements en raison d’une petite blessure, et Youssou Ndoye, de retour de l’AfroBasket, a effectué sa première séance le 22 septembre. L’équipe du Loiret a cumulé les résultats négatifs en préparation, mais l’explication est simple : il n’y avait un moment que 4 pros de disponibles avec des espoirs.

Tout aussi problématique, le recrutement. Le staff avait fait le choix d’attendre que les prix baissent pour faire ses deux derniers choix, mais il a essuyé quantité de refus.  « La majorité des fois c’est parce qu’il nous manque quelques euros, parfois un peu plus même », a raconté d’un sourire jaune Germain Castano à France Bleu. « On a deux joueurs à trouver, on ne peut pas tout mettre sur un joueur et galvauder le deuxième. Et puis parfois parce qu’ils ne veulent pas venir en Europe, parfois parce qu’ils sous estiment le championnat français. »

Le président Didier Nouault a eu le même constat, rapporte La République du Centre : « Les agents nous font confiance, savent que le club est nickel, mais il nous manque un peu d’argent car la première réflexion est sur l’argent plutôt que sur le projet. Giovan Oniangue avait une augmentation de 15% signée pour l’année suivante, il voulait 30%, ce n’était pas possible. Brandon Jefferson fait savoir à tout le monde qu’Orléans c’est son truc : on lui fait une proposition à l’année dernière, il part finalement à Pau pour 10 000 euros de plus… Tu te moques de qui ? » Le président met en exergue le fait que la Métropole a baissé sa subvention, et se demande « quel est le projet ? Je n’en vois pas. » Effectivement, tout ceci ne paraît pas en concordance avec l’édification de l’aréna, qui aura besoin d’une équipe très compétitive pour être remplie.

La perte de l’axe 1-5

Orléans a réussi une belle saison 2020-21 conclue par une 8e place, soit devant Limoges. Mais de cette équipe, il ne reste plus aujourd’hui que Malela Mutuale et LaMonte Ulmer. Ainsi, Paris Lee et Luke Fischer ont tiré leur révérence, alors que ceux-ci formaient l’un des axes 1-5 les plus redoutables du championnat. Le club a donc fait le choix pour les suppléer de Chris Warren et Youssou Ndoye, deux habitués de la France, et a priori des valeurs sûres. Il a attendu le 21 septembre pour voir venir à la salle l’arrière Marcus Paige, et il a conclu un accord avec un poste 4 que le 23, le passage de Kyvon Davenport a Cholet n’étant pas très rassurant. Euphémisme.

Orléans n’a pas le droit de se planter dans le choix de ses étrangers car son recrutement des JFL a été axé sur des joueurs de Pro B : Jean-Philippe Dally,


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo d’ouverture : Chris Warren (OLB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019