Juan Carlos Navarro et la NBA : “En un an, j’ai perdu plus de matches qu’à Barcelone en plusieurs saisons”

Sacha RUTARD
0

Dans une interview au quotidien sportif As, Juan Carlos Navarro, la légende du basket espagnol, devenue Directeur Général de la section basket du FC Barcelone, revient sur sa très riche carrière.

A la question de savoir si, à 41 ans, il joue toujours au basket, la réponse est :

“Et bien non. Très peu. Ce que je fais c’est avec mes filles, l’été, quand on a un peu de temps, et je les entraîne un peu. Et c’est là que j’ai le plus de contact avec le ballon. Mais depuis que je suis parti, je n’ai plus rejoué (…) Oui c’est vrai que l’adrénaline et la compétition me manquent. Ces routines qu’il y avait. Participer à des tournois, se battre pour des titres. Le quotidien est ce qui me manque le moins, mais la compétition oui.”

La Bomba a été fidèle toute sa carrière au Barça, sauf durant la saison 2007-08, où il a porté le maillot des Memphis Grizzlies, avec une certaine réussite. 10,9 points en moyenne pour un rookie, c’est très correct. Pourtant, il n’y a pas eu de lendemain.

“Je ne regrette pas d’y être allé cette année-là, et je ne regrette pas d’être revenu l’année suivante. Il y a eu des moments difficiles, parce que je me suis retrouvé dans une franchise qui à l’époque ne gagnait pas beaucoup de matchs, je pense que nous avons atteint 18 ou 20 victoires. Et ça m’a frustré, car en un an j’ai perdu plus de matchs qu’ici en plusieurs saisons. C’est une façon différente de travailler, je l’ai toujours dit. Si j’avais débarqué dans une autre équipe, avec plus d’ambitions, qui jouait les playoffs, une autre ville…, ça aurait été différent. Mais ces mauvais moments de cette année-là m’ont permis de valoriser davantage ce que j’avais ici. On avait passé quelques années sans gagner avec Dusko (Ivanovic). J’ai plutôt bien joué, mais j’avais besoin d’un changement de cap pour sortir de cette situation de demi-confort. Et j’ai eu des moments difficiles (en NBA), mais j’ai aussi vécu des choses incroyables.”

Par ailleurs, JuanCa Navarro rend hommage à son grand ami Pau Gasol :

“J’ai croisé beaucoup de gens et, à certains moments, beaucoup ont été importants. Je voudrais mettre en exergue Pau Gasol, bien sûr, pour sa mentalité, pour cet engagement envers l’équipe nationale. L’une des clés pour laquelle nous sommes une référence depuis 20 ans, c’est que tout le monde voulait y aller, se retrouver avec ce groupe d’amis en vacances. Et cela n’arrive pas dans beaucoup d’équipes lorsque les stars vont en NBA. Et en cela, Pau a été la clé en raison de sa mentalité. Pour vouloir plus, croire en lui. Tout ce qu’il a essayé, il l’a réalisé, comme ce qu’il a fait la saison dernière en mettant en péril son physique, car cela aurait pu l’empêcher de mener une vie normale. Et comme rival… eh bien, je n’aurais pas aimé avoir Pau comme rival.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019