Un agent russe : « Quand j’ai commencé à travailler, j’ai été très surpris de découvrir les vrais salaires »

Sacha RUTARD
0

L’agent russe influent Stanislav Ryzhov (ProTeam Agency) a donné à Intercept une interview à propos de son travail. Voici quelques points à retenir :

A propos de la nécessité d’avoir des agents :

« Je ne peux pas imaginer une situation où une équipe communique directement avec un joueur sur les termes du contrat. Il y a 30 ans, les clubs étaient intéressés à contourner les agents, mais pour être honnête, un joueur de basket-ball doit jouer au basket-ball et ne peut posséder aucune connaissance juridique indispensable. Il me semble que maintenant le marché s’est civilisé, et les équipes ne souhaitent pas la disparition des agents. Souvent, l’agent aide le club, il règle les problèmes de visa ou peut parler au joueur. Peut-être que le basketteur est inquiet à propos de quelque chose. Il n’est peut-être pas prêt à s’ouvrir au club et à l’entraîneur, mais il parlera franchement avec l’agent. Il me semble que la présence d’un intermédiaire est désormais bénéfique pour tout le monde. »

A propos du partenariat avec des agents étrangers :

« La Russie est un pays relativement à part qui ne défend pas les intérêts des agents locaux. Par exemple, en France, Israël, Italie, la présence d’un agent local est fixée par la réglementation et est obligatoire. C’est-à-dire que l’agent américain ne peut pas conclure la transaction directement, la ligue n’enregistrera tout simplement pas le contrat. Ce sont de bonnes choses, nous devons tous défendre les intérêts de nos compatriotes – joueurs, entraîneurs, agents. »

A propos de la commission d’agence :

« Dans l’écrasante majorité des cas en Europe, il est admis que les clubs paient des frais d’agence. C’est 10% du contrat du joueur. Mais il y a certains cas où un joueur paie des frais d’agence – apparemment, c’est techniquement plus pratique pour ces clubs. Pourquoi font-ils cela ? Il vaut probablement mieux leur demander, mais je peux supposer que certains clubs se prémunissent ainsi des litiges avec les agents. Voici un exemple simple : un joueur a un agent et signe un contrat à long terme avec le club, mais pour une raison quelconque, au milieu du contrat, il se sépare de l’agent. Et puis il s’avère qu’un nouvel agent arrive, et le club doit non seulement négocier avec le nouvel agent, mais aussi le payer. D’un point de vue juridique, cela peut être facilement résolu, mais d’un point de vue pratique, il est plus facile de « fondre » la commission de l’agence dans le salaire. Je reçois l’argent une fois par an. Vous signez un contrat avec le club, et la date du paiement de l’agence y est précisée. Il est plus pratique pour certains clubs de payer plus tôt, d’autres plus tard. Cela dépend des sources de financement et des dates de réception des fonds. »

A propos des salaires :

« C’est l’un des aspects difficiles du travail d’agent européen. Aux États-Unis, tout est ouvert, tous les salaires, n’importe quel fan peut voir en deux clics combien touche n’importe quel joueur de n’importe quelle ligue nord-américaine. J’explique aux agents américains qu’ils ont un métier relativement simple, qu’ils savent fixer le prix et combien demander au club, sans avoir peur de le vendre trop bon marché ou, au contraire, de passer pour un éventreur. Il suffit de se fier au salaire d’un joueur, selon vous, d’un niveau similaire. Le club peut ne pas être d’accord mais ce sont des négociations civilisées normales. En Europe, il y a une forêt absolument sombre. Tout ce que nous savons est basé sur des fuites d’initiés. Quand j’ai commencé à travailler, j’ai été très surpris de découvrir les vrais salaires. Les agents expérimentés et ceux avec un grand nombre de joueurs et des contacts étroits avec les clubs, bien sûr, connaissent toujours les vrais salaires et l’utilisent dans les négociations. Par exemple, certains joueurs reçoivent tant, pourquoi n’êtes-vous pas prêt à offrir ce montant à mon client ?  À cela, bien sûr, vous entendez toujours que la situation a changé, l’économie est en baisse à cause du coronavirus, etc. Mais cela se transforme tout de même en négociations civilisées. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019