Rimas Kourtinaitis et le basket lituanien : “Les temps ne sont pas faciles”

Sacha RUTARD
0

A la question de savoir ce que représente la non-qualification de la Lituanie aux Jeux Olympiques de Tokyo, le coach Rimas Kourtinaitis, champion olympique comme joueur en 1988 avec l’URSS, puis notamment ancien Ministre des Sports du pays balte, répond à sport-express :

“C’est lourd. Pour la première fois en 30 ans, nous ne sommes pas allés aux Jeux olympiques, bien que nous ayons fait tout notre possible pour cela. La fédération a payé la FIBA ​​pour organiser le tournoi de qualification à Kaunas, et les spectateurs ont été autorisés à entrer dans les tribunes. Peut-être que cela nous a provoqué un contre-pied. Toute la saison les joueurs ont joué sans public, et là, la salle était pleine. Peut-être que cette pression était inutile. En revanche, la Slovénie était très bonne. Doncic a déchiré tout le monde, personne ne pouvait défendre sur lui. C’est dommage que nous perdions du terrain. Autrefois, la Lituanie figurait dans le top 3 du classement FIBA, mais maintenant nous ne sommes qu’à la fin du top dix. Au cours des cinq dernières années, nous n’avons pas pu gagner de médailles ni avec l’équipe des jeunes ni avec l’équipe nationale. Le basket féminin est perdu depuis longtemps en Lituanie. Les temps ne sont donc pas faciles.”

Kourtinaitis s’inquiète de la suite des évènements avec les qualifications à la Coupe du Monde qui se profile. Rappelons que la Lituanie est susceptible de rencontrer la France au deuxième tour.

“En fait, vous devrez jouer avec le deuxième roster. Et si vous n’allez pas à la Coupe du monde 2023, vous ratez automatiquement les Jeux olympiques de 2024. Il est clair que d’autres équipes seront confrontées à des problèmes similaires, mais la République tchèque et la Bulgarie (NDLR : rivaux de la Lituanie dans le groupe de qualification) n’ont pas autant de joueurs évoluant en Euroleague. Peut-être seulement Vesely et Vezenkov. Les équipes qui comptent de nombreux joueurs de haut niveau – Croatie, Espagne, Grèce, Serbie, Lituanie – sont désavantagées. Ils ne peuvent tout simplement pas rassembler les meilleurs joueurs.”

Kourtinaitis oublie de citer l’équipe de France amputée elle aussi d’une large partie de ses troupes. Par contre, quand on lui demande quel jeune il surveille plus particulièrement, sa réponse fuse :

“J’ai entendu parler de Viktor Wembanyama de Villeurbanne. Il y a de grandes attentes envers lui, au Championnat d’Europe 2019 (U-16), le joueur a fait des choses incroyables. Voyons comment il s’adapte au basket adulte.

A propos de son cas personnel, le coach lituanien révèle qu’il n’a toujours pas été payé de ses salaires au Khimki Moscou après sa mise à l’écart.

“Khimki est vraiment devenu ma deuxième maison. J’ai travaillé au club pendant huit ans, gagné la VTB United League avec l’équipe, deux Eurocups. C’était difficile avec l’Euroleague, car nous n’avions pas de licence permanente. Bien que l’avant-dernière saison nous aurions très probablement atteint les playoffs (NDLR : avant l’annulation de la saison 2019/20, le club de la région de Moscou était à la septième place de la saison régulière). Et la saison dernière a mal tourné dès le début. J’ai beaucoup réfléchi aux raisons cet été. Je voulais changer quelques joueurs, mais ils avaient des contrats garantis. Nous ne pouvions pas être d’accord avec eux. De plus, des erreurs de calcul incroyables ont été faites avec l’entrée des étrangers en Russie pendant la pandémie. Nous avons passé 1,5 à 2 mois avant l’arrivée de chaque nouveau venu. Je ne suis ni Russe, ni avocat, donc je ne peux pas comprendre de telles subtilités de la législation locale. Si je ne suis pas payé ,c’est peut-être qu’ils pensent que je suis à blâmer pour les mauvais résultats. Mais il n’y a pas de telles conditions dans le contrat : si vous gagnez, nous paierons, s’il il n’y aura aucun résultat, non. Cela peut être comparé à une guerre où toutes les issues sont possibles. Voyons comment les événements vont évoluer. Si Khimki ne paye pas, ils devront se rendre au tribunal.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019