Michel Veyronnet (directeur sportif ASVEL) : « James Gist, c’est d’abord une très belle rencontre »

Clément Carton
0

Arrivé en août dernier, le directeur sportif de l’ASVEL Michel Veyronnet (64 ans) s’est confié à Basket Europe en marge de la double confrontation en Euroleague contre l’Anadolu Efes et le Maccabi Tel Aviv, évoquant la succession de François Lamy ou encore la signature de l’expérimenté James Gist.

Ancien entraîneur d’Évreux, de Rouen et ex-assistant de l’équipe de France masculine, Michel Veyronnet a été nommé directeur sportif de l’ASVEL en août dernier. Depuis l’arrivée de l’ancien manager sportif du Rouen Métropole Basket (Pro B), Villeurbanne cartonne avec six victoires pour lancer la saison, dont trois en Euroleague, avant de subir un premier revers contre le Maccabi Tel Aviv jeudi soir.

« Mon arrivée se passe très bien. L’ASVEL est une grosse structure, totalement différente de ce que je connaissais avant. C’est une grosse machine, tout est millimétré pour faire en sorte que tout se passe dans les meilleures conditions. C’est quelque chose de formidable. C’est une magnifique opportunité qui s’est présentée à moi. Je suis très heureux d’être ici. Pour le moment, les résultats sont là, la vie est belle. »

Son prédécesseur François Lamy – désormais general manager adjoint du Zalgiris Kaunas – l’a aidé à prendre ses marques dans les bureaux de l’Astroballe. Une passation dans les règles de l’art.

« Je connais François Lamy depuis longtemps puisqu’il était agent de joueur quand j’étais entraîneur, j’ai souvent travaillé avec lui et j’avais de très bonnes relations avec lui. Il a fait un tuilage avec moi à mon arrivée, c’est-à-dire qu’il est resté 10 jours avec moi pour qu’on puisse préparer la transition. Il m’a donné toutes les informations importantes à connaître pour que je sois dans les meilleures conditions pour prendre sa succession. Ça s’est très bien passé et je le remercie chaleureusement. »

Si à l’origine Michel Veyronnet n’a pas réellement participé à l’assemblage de l’effectif, le nouveau directeur sportif de l’ASVEL a convaincu l’expérimenté James Gist (2,06 m, 34 ans) de venir le temps de la blessure de Raymar Morgan (dos), à savoir la fin de l’année 2021. Son impact est immédiat : 5,8 points à 61,1 % aux tirs, 2,5 rebonds et 1,3 contre en 22 minutes en 4 rencontres d’Euroleague et 7,0 points à 64,3 % et 3,0 rebonds en 3 matches de Betclic Elite. Un atout redoutable pour le collectif.

« James Gist, c’est d’abord une très belle rencontre. Sur le terrain, sa valeur n’est pas à rediscuter. Il a un passé incroyable en Euroleague, au Panathinaïkos, à l’Etoile Rouge et au Bayern… C’est un joueur incontestable au niveau de sa qualité. Et humainement, c’est également une personne remarquable, avec notamment l’aura qu’il est capable d’avoir avec ses partenaires. Il apporte sur et en dehors du terrain. »

Photo : James Gist (Infinity Nine Media)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019