Coach de Cherbourg, coordinateur vidéo au Chicago Sky : l’incroyable périple de Yoann Cabioc’h

Sacha RUTARD
0

Yoann Cabioc’h est le coach de Cherbourg en LF2 et aussi l’assistant en charge de la vidéo au Chicago Sky, qui vient d’être sacré champion WNBA. Il explique son job avec le Sky au site de la fédération :


“Je suis coordinateur vidéo. Je fais partie du staff, je suis un des assistants de James Wade. Mon rôle c’est de travailler sur l’analyse de nos matchs et de notre jeu de manière générale en fournissant des données vidéos et statistiques avant, pendant et après les matchs. Une de mes missions principales est de coder la rencontre en live avec le logiciel sportcode. Cela nous permet de montrer des vidéos aux joueuses à la mi-temps en fonction de ce que le coach veut mettre en avant. Après le match, on va créer des rapports statistiques, reliés à la vidéo, qui permettent d’analyser le match aussi bien en attaque que en défense. Mon autre rôle est d’être sur le terrain pendant les entrainements, je peux être missionner sur le développement personnel d’une joueuse. On est 5 dans le coaching staff donc on échange énormément sur les stratégies, les entrainements proposés, le management. Mon rôle principal reste l’analyse vidéo.”

Comme les finales de WNBA n’étaient pas terminées alors que le championnat de Ligue 2 a commencé, Yoann Cabioc’h s’est fendu d’un aller-retour France-Etats-Unis pour le match décisif.


“C’était surréaliste. J’ai coaché contre la SIG samedi soir à Cherbourg, je suis parti à 2h du matin à Paris pour prendre l’avion à 10h. Je suis arrivé à Chicago à 12h30 heure locale, le temps d’aller de l’aéroport à la salle il était 13h50 et le match était à 14h. Donc je suis arrivé juste avant l’entre deux, juste le temps d’installer les ordinateurs et se préparer pour coder le match. Je n’ai même pas eu le temps d’aller voir les filles, et donc dans le vestiaire à la mi-temps elles étaient hyper surprises de me voir c’était assez rigolo comme situation. J’ai vécu toute la 2e mi-temps sur le banc et à la fin quand on gagne c’est un sentiment assez indescriptible. On était menés de 14 points, on revient petit à petit et on gagne dans la dernière minute. On s’est tous pris dans les bras avec les joueuses avec le staff, c’était un moment magique. Tout s’est enchainé très vite derrière : la remise du trophée, le champagne dans le vestiaire, les photos avec le trophée. On est parti faire la fête dans Chicago avec tout le monde, il y avait une super ambiance. En rentrant à l’hôtel avec James on est revenu sur des souvenirs de ces trois dernières années. Le lendemain il y a eu la parade dans la ville, c’était dingue, il y avait plus de 15 000 personnes dans les rues, il y a eu une grande cérémonie avec le gouverneur, la maire de la ville. Ils ont même renommé la ville pour une journée « Sky Town ». Je suis parti dans la soirée, j’ai pris mon avion, je suis arrivé le lendemain en France, à 17h30 à Cherbourg et j’avais match à 20h avec l’équipe en Coupe de France.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019