Euroleague : Monaco offre une revanche à Mike James en renversant le CSKA Moscou !

Antoine James
0

Malgré une entame catastrophique, la Roca Team a collectivement renversé le CSKA Moscou en deuxième mi-temps pour s’offrir un succès de prestige (97-80). Mike James tient sa revanche face à ses anciens coéquipiers, qui subissent une deuxième défaite de rang après celle concédée face à l’ASVEL mercredi. Après sa victoire mardi face à Belgrade, Monaco enchaîne et s’invite dans le top 8 de l’Euroleague.

Ce vendredi soir, les 3 976 supporters présents à Gaston-Médecin ont vécu un sacré ascenseur émotionnel. Après avoir compté jusqu’à 22 points de retard (13-35, 12e), l’AS Monaco a progressivement gommé son écart pour venir à bout d’une équipe russe en apparence solide. Une victoire collective avec sept joueurs à 10 points ou plus, qui s’est dessinée en deuxième partie de rencontre. Le CSKA Moscou, octuple vainqueur de la compétition et habitué du Final Four, voulait pourtant se racheter après s’être incliné sur le fil il y a quarante-huit heures sur le parquet de l’ASVEL.

Cela se traduisait dès l’entame de match par un véritable festival offensif côté moscovite. La Roca Team encaissait un 10-2 d’entrée de jeu et semblait déjà perdue en défense, notamment à l’intérieur. Il n’en fallait pas moins à Voigtmann, Shved et ses consorts pour se faire plaisir, d’autant que l’adresse était au rendez-vous pour un résultat sans appel après 10 minutes : 25-13. La réussite, c’est justement ce qu’il manquait côté monégasque en début de rencontre, surtout à longue distance.

Laissé sur le banc en début de rencontre, Mike James – qui retrouvait pour la première fois ses anciens coéquipiers sur la scène européenne après les avoir quittés en début d’année à la suite à de nombreux conflits internes – se précipitait et perdait plusieurs ballons, sûrement victime d’un excès de motivation. Derrière un bon Will Clyburn (15 points en première mi-temps), les Russes semblaient déjà hors de portée pour le vainqueur de l’Eurocup à la pause (39-52).

La métamorphose de la Roca Team

Poussé par un public survolté, l’ASM montrait pourtant un tout autre visage au retour des vestiaires. L’adresse du CSKA Moscou n’était plus la même qu’en début de match, et le collectif de Zvezdan Mitrovic se mettait enfin à défendre derrière un Mike James en mode voleur de ballons (5 interceptions). De l’autre côté du terrain, Paris Lee et Danilo Andjusic donnaient le ton et, comme un symbole, c’est le néo-Monégasque Dwayne Bacon (ex Orlando Magic), à peine débarqué sur le Rocher, qui faisait passer son équipe devant pour la première fois (60-59, 27e). La dernière partie de la rencontre fut finalement à sens unique (97-80), avec un +30 sur les deux derniers quart-temps et 58 points marqués ! Insensé.

Les Américains Donta Hall (17 points, 10 rebonds) et Paris Lee (11 points, 3 interceptions) ont fait du bien, comme Alpha Diallo (10 points, 4 rebonds), titulaire et déjà auteur d’un match décisif dans la victoire de mardi face à l’Étoile Rouge Belgrade. De son côté, Moscou s’est retrouvé sans réponse face au rythme imposé par l’ASM en seconde période. Avec 21 ballons perdus, les Russes ont beaucoup gaspillé malgré les performances de Joel Bolomboy (13 points, 6 rebonds) et Alexey Shved (15 points, 5 passes).

Moscou sort ainsi du top 8 de l’Euroleague, pendant que son adversaire du soir y entre avec un bilan positif (4-3) et une meilleure différence de points, avant de se déplacer à l’Olympiakos vendredi prochain. Dans le même temps, l’autre club français, l’ASVEL, s’est imposé sur le parquet du Panathinaïkos (84-70) grâce notamment au show Élie Okobo (35 points, 37 d’évaluation).

Mike James, meneur de l’AS Monaco : « Nous avions besoin d’une victoire. Nous avons perdu un match difficile contre Barcelone à domicile. C’est dur d’en perdre un comme ça, surtout quand tu menais tout le match. Nous voulions revenir ici et nous battre. Le CSKA est évidemment une grande équipe, ils ont des ambitions de Final Four. C’était bien de gagner et de protéger notre terrain, d’autant plus que nous avons déjà perdu ici. »

Dimitris Itoudis, coach du CSKA Moscou : « La clé a sans doute été l’endurance. Monaco a eu une journée supplémentaire. Nous avons subi beaucoup de pertes de balle et d’écrans mobiles, et nous n’avons pas pu défendre correctement jusqu’au bout. »

Boxscore Monaco – CSKA Moscou / Classement Euroleague / Le guide de la saison Euroleague

Photo : Mike James (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019