JD Jackson, coach de Gravelines : “Il nous fallait une victoire de référence”

Sacha RUTARD
0

Après les saisons de galère qu’il a connu, le BCM Gravelines-Dunkerque savoure sa large victoire à Bourg (66-81).

Les équipes du Nord ne réussissent pas à la JL Bourg puisqu’après Le Portel, c’est Gravelines qui lui a marché dessus. L’intérieur Tyler Stone a obtenu la meilleure évaluation du match (21) et ainsi fait un pied de nez aux Bressans qui l’avaient embauché en début de saison avant de le congédier quelques semaines plus tard et qu’il rebondisse au BCM.

Il s’agit de la 5e défaite de suite de la JL en incluant l’Eurocup.

“JD Jackson (coach de Gravelines) : “Pour nous, mis à part deux minutes ridicules, vraiment ridicules, de l’entame de la deuxième mi-temps, on a fait 38 minutes de très bon travail. Il nous fallait une victoire de référence. Sur les cinq soit-disant gros, les équipes de coupes d’Europe, on en a déjà joué quatre. Chaque fois c’était très serré, on a mérité, mais on n’a pas fait 40 minutes. Là, on en a fait 38 et c’était assez pour une victoire de référence. C’est important une victoire comme ça pour se donner confiance, pour croire que l’on peut faire quelque chose sur la saison. On a été malmené par Strasbourg la semaine dernière et là, on a bien entamé le match comme il fallait. L’écart, la facilité dans la victoire, c’est juste une histoire d’adresse sur la fin. Ils ont raté quelques tirs à trois-points, on a été réaliste sur les ultimes possessions, mais cette confiance, on a été la chercher par l’investissement défensif et collectif. Comme disait Romuald (Morency), on n’a pas quitté le plan de jeu sur la plupart du match, ce qui est très bien. Il y a eu quelques tirs précipités à jouer le héros, mais dans l’ensemble on est dans un jeu collectif. On a pas mal de talents et on a pu s’exprimer.”

Laurent Legname (coach de Bourg, via La Voix de l’Ain) : “On est en plein doute et on n’est pas bien. C’est la réalité, il faut l’affronter et la regarder. Ça empiète sur la confiance des garçons. C’est incroyable le nombre de paniers loupés surtout des lay-up. L’attaque ne va pas et derrière on oublie aussi de défendre. On laisse encore trop de rebonds et on fait des erreurs. Dans 90 % des cas, les systèmes aboutissent sur des shoots ouverts mais on refuse de les prendre ou on ne les rentre pas. J’essaie. Tous les jours j’essaie de trouver des solutions pour que ça aille mieux. Je discute avec les gars, on fait des entretiens individuels avec certains, je les accompagne. À la mi-temps je leur ai dit d’être relax, de prendre du plaisir et de jouer au basket. Je ne leur crie pas tout le temps dessus (sourire). Il nous manque encore le sens du don de soi et de son corps. Malheureusement ça ne s’apprend pas. C’est quelque chose que l’on a en nous ou que l’on n’a pas. Je vais continuer à me battre jusqu’au bout. Mardi, il faudra juste prendre du plaisir et jouer au basket.

Photo : JD Jackson (BCM)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019