Euroleague : Après le départ d’Emmanuel Mudiay, le Zalgiris Kaunas se cherche un leader

Sacha RUTARD
0

Le Zalgiris Kaunas a embauché le Slovène Zoran Dragic et misé sur Tai Webster pour remplacer Emmanuel Mudiay. Le club lituanien se cherche un leader pour se sortir de l’ornière.

Si le Zalgiris est toujours hors d’atteinte dans son championnat national (huit victoires en autant de matches), il est en cale sèche en Euroleague (0-7). Le remplacement du coach autrichien Martin Schiller par le Slovène Jure Zdovc n’a pour l’instant rien changé à l’affaire. L’arrivée confirmée d’un autre Slovène, Zoran Dragic (1,96 m, 32 ans) va t-il donner un coup de booster salutaire à l’équipe lituanienne ?

Zoran n’est pas aussi doué que son frère Goran (Toronto Raptors) mais l’arrière-ailier gaucher est énergique, avec un bon QI basket, et il est expérimenté. C’est un joueur vocal et Zdovc compte sur lui pour que la communication défensive de l’équipe s’améliore sachant que la défense du Zalgiris est la 16e de l’Euroleague, et son attaque… la pire.

“Ce n’est pas un joueur qui peut tout résoudre seul, mais il a ce que nous n’avons pas eu jusqu’à présent”, a déclaré Zdovc.

Zoran Dragic n’est toutefois pas attendu à proprement parler comme un leader. N’était-il pas dans un rôle de 6e homme la saison dernière à Vitoria ? A ce sujet, le site BasketNews prévient :

“Zalgiris manque cette saison d’un leader. Le joueur le plus productif de l’équipe en Euroleague est le pivot Josh Nebo avec 9,7 points et Dragic n’est certainement pas le basketteur qui peut collecter de manière stable des nombres à deux chiffres. Dans un bon jour, il peut avoir 20 points et plus, mais lors du match suivant, le Slovène peut passer complètement inaperçu.”

Le site lituanien rappelle que de plus Dragic a récemment connu de sérieux problèmes de blessure avec une rupture des ligaments croisés du genou et qu’il manque forcément actuellement de compétition.

Ce mardi après-midi, le Zalgiris a officialisé la venue du Néo-zélandais Tai Webster (1,93 m, 26 ans) mais surtout le départ de l’ancien NBAer Emmanuel Mudiay, qui n’a pas convaincu pour son premier passage en Europe. Après avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid – une obligation dans la ligue australienne NBL -, son remplaçant avait vu son contrat de deux ans avec les New Zealand Breakers résilié. La saison dernière, il avait cumulé de bonnes stats : 17,2 points (37,9 % à trois-points), 4,8 rebonds et 4,9 passes décisives en NBL. Mais l’Euroleague est d’une autre exigence que la ligue australienne.

Photo : Zoran Dragic (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019