Le Paris Basketball s’offre l’ASVEL et un moment magique

Sacha RUTARD
0

Le 6 novembre 2021 restera comme une date historique pour le Paris Basketball, qui a fait tomber Villeurbanne (82-79), dans une salle bouillante.

C’est à un moment exceptionnel que les 3 500 spectateurs de la Halle-Carpentier ont assisté. Déjà parce qu’eux même ont créé une atmosphère électrique et porté leur équipe comme très rarement, sinon jamais, dans l’histoire du basket-ball dans la capitale.

Ensuite, parce que le promu a joué tout le match les yeux dans les yeux avec une équipe villeurbannaise qui est sur un nuage en Euroleague et qui était (presque) invincible en Betclic Elite. Les hommes de TJ Parker n’ont pas simulé au cours de ce duel entre les deux grandes villes françaises, à l’image d’Elie Okobo auteur de 24 points et de missiles très longue portée dont il a le secret.

Le Paris Basketball a démontré qu’il est le fruit d’une belle alliance franco-américaine, de la jeunesse et de l’expérience. On a beaucoup vu en première mi-temps le pivot de 20 ans Ismaël Kamagate (16 points à 7/9 aux tirs au total), et tout au long du match les fulgurances de Juhann Begarin, 19 ans (15 points et 6 rebonds). Tout autant, Jean-Christophe Prat a pu compter sur les accélérations, la maîtrise de son meneur US Kyle Allman Jr, auteur de 21 points, 8 rebonds et 4 passes pour 25 d’évaluation, et sur la sureté de son pivot Kyle O’Quinn (12 points et 6 rebonds), qui n’est plus aussi bondissant qu’à l’époque des Knicks, mais qui est apparu très motivé par sa mission.

Ce fut aussi un match excitant car son issue n’est survenue que dans le money time. Tout un symbole, Amara Sy, 40 ans, a mis un lancer ultra important, mais aussi raté le deuxième, et Elie Okobo a eu une dernière possibilité d’égaliser, mais cette fois son tir à très, très longue distance n’a pas fait mouche.

Attention ! Il ne s’agit que de la deuxième victoire de la saison du Paris Basketball après celle obtenue face à Cholet, et le club de la capitale ferme toujours la marche du peloton, à égalité avec Le Portel, Orléans et Roanne, mais il n’y a pas de doute que l’on a assisté à une soirée très spéciale qui fera date.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019