Olivier Lafargue (Bourges) : « Il fallait retrouver de l’énergie et de la confiance »

Clément Carton
0

Bourges vient d’enchainer cinq victoires consécutives et commence à devenir un véritable rouleau compresseur.

A l’image de l’ASVEL féminin, Bourges avait débuté timidement sa saison avec une non-qualification pour l’Euroleague puis deux défaites, qui plus est à domicile, en trois matches de Ligue Féminine. Depuis le revers contre Charleville-Mézières le 16 octobre, les Tango n’ont plus perdu. En Eurocup, elles ont tout simplement écrasé leurs trois adversaires avec un écart moyen de 49,7 points. En championnat, elles ont enchaîné deux succès à Villeneuve d’Ascq puis Angers.

« Le début de saison a été celui que l’on pouvait redouter. On a essayé de l’anticiper avec un recrutement complémentaire (NDLR : Keisha Hampton) qui n’a pas pu jouer. On a commencé par le tournoi de qualification pour l’Euroleague, où l’on n’est pas passé. Ça a mis un petit coup aux filles. Il fallait retrouver de l’énergie et de la confiance. On est en train de redevenir ce que l’on souhaitait être, c’est-à-dire un rouleau compresseur, faire parler la puissance de nos joueuses, la capacité à avoir des rotations et à impacter les gens », confie l’entraîneur berruyer Olivier Lafargue au Pays.

La faute à un été très chargé pour les internationales. Et bien que l’effectif ait conservé son armature, il a fallu s’adapter à de nouveaux rôles : notamment le départ de la MVP Alexia Chartereau et la promotion d’Iliana Rupert, nouvelle leader offensive (15,0 points de moyenne).

« Même si l’effectif a très peu bougé, les profils étaient un peu différents et nous avons adopté une nouvelle manière de jouer. Les joueuses qui ont été intégrées ont des rôles importants sur le terrain, il fallait leur laisser prendre de la place et cela prend du temps. Un temps que nous n’avons pas eu avec le retour tardif des internationales. On a bien fait d’être patientes, de chercher notre identité, je pense que l’on est en train de la trouver », signale l’intérieure Isabelle Yacoubou. 

Autre bonne nouvelle : Keisha Hampton fera son retour après la trêve internationale, annonce la présidente Agnès Saint-Gès. Tandis que l’indisponibilité d’Alix Duchet, opérée la semaine dernière (genou), est évaluée à deux mois.

Photo : Isabelle Yacoubou – Bourges (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019