Euroleague : fin de série pour l’ASVEL qui tombe à Belgrade !

Clément Carton
0

L’ASVEL a mis fin à sa série de victoires en Euroleague en s’inclinant jeudi soir sur le parquet de l’Etoile Rouge de Belgrade (73-67). Privée de plusieurs joueurs majeurs, l’équipe de T.J. Parker n’a pas brillé offensivement contre la meilleure défense de la compétition ni défensivement pour éteindre un grand Nikola Kalinic (22 points).

Depuis deux ans, ni l’ASVEL ni l’Etoile Rouge n’étaient parvenues à l’emporter sur leur parquet en Euroleague lors de leur face-à-face. Cette étonnante disette à domicile a pris fin ce jeudi soir à l’Aleksandar Nikolic Hall de Belgrade (73-67). Privée de David Lighty, Victor Wembanyama, Antoine Diot mais aussi James Gist ou encore Raymar Morgan, l’équipe de T.J. Parker se présentait en Serbie avec seulement 10 joueurs, dont le jeune Kymany Houinsou, non rentré en jeu. Une profondeur de banc trop faible pour lutter contre la meilleure défense de la compétition, qui affichait complet. 

Passés brièvement devant au retour des vestiaires (33-35, 22e) après avoir compté 13 points de retard en première mi-temps, les Villeurbannais rataient complètement leur entame de quatrième acte. A -17 à cinq minutes du terme (67-50, 36e), Élie Okobo (16 points) and co revenaient à 3 unités à 10 secondes du buzzer. Un retour trop tardif pour espérer l’emporter (73-67).

Deuxième meilleure attaque de la compétition, l’ASVEL ne trouvait les ressources offensives contre la meilleure défense d’Euroleague, à l’image du seul premier acte (18-9), où Chris Jones (14 points à 5/6 aux tirs au final) inscrivait 7 des 9 points de l’équipe. Dans un match de séries, le 25-9 infligé par les Serbes à cheval entre les 3e et 4e quart-temps eut finalement raison des espoirs villeurbannais. Fin de série en Euroleague, donc, après les brillants succès sur le CSKA Moscou, le Panathinaïkos et l’UNICS Kazan.

Nikola Kalinic intraitable devant un public endiablé

En feu dans tous les secteurs offensifs devant les bruyants 6 900 spectateurs locaux, Nikola Kalinic (22 points à 7/12 aux tirs, 6/8 aux lancers, 4 rebonds, 3 passes et 2 interceptions pour 27 d’évaluation en 31 minutes) fut inarrêtable tout au long de la soirée, à l’image du panier du match en total déséquilibre au retour des vestiaires. Le collectif serbe fut d’une solidité à toute épreuve (20 passes décisives à 15, seulement 7 pertes de balles contre 14 pour les Français).

Etincelant depuis le début de saison, le meilleur scoreur de la saison Élie Okobo était lui parfaitement muselé en première mi-temps et inscrivait l’intégralité de ses 16 points (à 5/16 aux tirs) en deuxième. Tandis que Youssoupha Fall finissait en double double… tout en faisant preuve de beaucoup de maladresse dans la peinture (11 points à 5/11 aux tirs, 10 rebonds). Et que Matthew Strazel et Kostas Antetokounmpo restaient bloqués à 0 unité. Lyon-Villeurbanne terminait d’ailleurs à 4/19 à 3-points contre 11/18 pour leurs adversaires. Le symbole du match.

Deuxième ex-aequo avant la rencontre, l’ASVEL retombe au 6e rang (6-3) avant d’affronter le voisin Bourg en Betclic Elite (dimanche) puis le Real Madrid (mardi) et le FC Barcelone (vendredi) à l’Astroballe. Pas simple au vu de la longueur actuelle de l’effectif.

Dejan Radonjic, coach de l’Etoile Rouge : “Comme je l’ai dit à la mi-temps, nous devons continuer à jouer comme dans les dix premières minutes. La seconde mi-temps a été sans conteste meilleure que le deuxième quart, à l’exception des dernières minutes au cours desquelles nous avons perdu le contrôle du jeu, avec tant d’erreurs. Au final, le plus important était de gagner et nous l’avons fait.”

Boxscore Etoile Rouge – ASVEL / Classement Euroleague

Photo : Élie Okobo (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019