Euroleague : l’ASVEL chute contre le Bayern Munich

Clément Carton
0

Au coude-à-coude à la pause, l’ASVEL a laissé filer le Bayern Munich vers la victoire ce jeudi soir en deuxième mi-temps (73-65). Par ce revers, l’équipe villeurbannaise sort provisoirement du top 8.

Soirée délicate pour les clubs français en Euroleague. Après la défaite de Monaco contre Fenerbahçe, l’ASVEL n’a pas fait mieux sur le parquet du Bayern Munich. Comme les deux saisons précédentes, les Villeurbannais reviendront bredouille de leur voyage en Allemagne. La faute au duo Augustine Rubit (19 points, 12 rebonds) – Vladimir Lucic (18 points, 8 rebonds), étincelant tout au long de la rencontre.

Revenu de blessure, Victor Wembanyama fêtait sa première titularisation en Euroleague en grandes pompes, avec un contre suivi d’un dunk, des rebonds offensifs puis des défenses consistantes… Grâce à son prodige mais aussi l’adresse de James Gist contre ses anciens coéquipiers, l’ASVEL menait rapidement (2-9, 4e). Surtout, l’équipe de T.J. Parker n’encaissait que 12 points dans le premier quart-temps et les Bavarois, privés de leur scoreur Darrun Hilliard, n’étaient pas encore chauds (12-23, 11e).

C’est alors qu’Augustine Rubit passait la seconde, prenait rebond sur rebond et impulsait un élan offensif. Vladimir Lucic trouvait la mire et le Bayern passait devant (33-32, 18e), pour ne plus jamais laisser les Villeurbannais reprendre le contrôle. Malgré Elie Okobo (10 points à la pause), les Allemands restaient devant à la mi-temps (39-38).

L’ASVEL en perte de vitesse

Malgré sa profondeur retrouvée – Paul Lacombe revenu de l’équipe de France -, l’ASVEL s’essouflait sans pour autant que les joueurs d’Andrea Trinchieri ne soient transcendants (58-54 à la fin du troisième). Revenus à l’arraché à -1 à cinq minutes du terme (64-63), les Villeurbannais subissaient un nouveau coup de chaud d’Augustine Rubit, qui inscrivait 6 points du 9-2 final (73-65). 

Une stat’ intéressante : l’ASVEL n’a cessé de perdre pied offensivement, passant 20 points au premier quart, 18 points au deuxième, 16 au troisième et seulement 11 dans le dernier. Elie Okobo (14 points à 5/13 aux tirs, 5 rebonds, 5 passes) et Chris Jones (10 points à 3/4 à 2-points mais 0/5 à 3-points, 6 rebonds et 5 passes) ont comme souvent joué leur partition, mais ont manqué de relais en deuxième période. MVP de la journée précédente (33 d’évaluation), William Howard est à ce titre passé à côté (2 points à 1/7 aux tirs, 1 rebond pour -3 d’évaluation) ce jeudi soir.

Le Bayern Munich reste invaincu depuis quatre rencontres à domicile en Euroleague – malgré les seuls 842 spectateurs présents en raison des restrictions sanitaires – et poursuit sa remontée au classement (6-7, 11e). L’ASVEL, toujours au bilan positif (7-6, 9e), sort quant à elle du top 8 et tentera de se racheter pour la suite de leur road trip en Betclic Elite contre Fos samedi (19h) puis… Monaco mardi (18h), avant Baskonia jeudi prochain en Espagne en Euroleague.

Andrea Trinchieri, coach du Bayern : « C’est une belle victoire. On a vraiment joué trois quarts-temps de haut niveau. Il nous a fallu dix minutes pour comprendre comment jouer. C’était une excellente défense d’équipe, une belle victoire d’équipe, et j’en suis très heureux. Après la blessure de Darrun Hilliard, j’ai senti que mon équipe était submergée par la tristesse car il était en plein essor. Mais nous avons réagi en équipe. Toutes nos pensées vont à D-Hill mais je tiens à féliciter mes joueurs pour cet effort collectif. »

Boxscore Bayern Munich – ASVEL / Classement Euroleague

Photo : Chris Jones (ASVEL)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019