Le désengagement de La Chaîne L’Equipe en Betclic Elite : Un manque d’audience

Sacha RUTARD
13

La Chaîne L’Equipe retransmet cette saison les matches d’Euroleague de l’ASVEL, mais après une expérience d’une saison chaotique, elle a cessé de diffuser ceux de Betclic Elite. Dans une interview à Basket Le Mag, son directeur Jérôme Saporito, explique les raisons de ce désengagement :

« Aussi simplement que l’on n’a pas eu l’audience escomptée. Cette audience, qui était assez faible, s’explique par plein de facteurs. Le championnat a démarré avec du public, ensuite sans. Pour les sports d’intérieur, le huis clos est très compliqué. Ce n’est pas le cas pour la F1 par exemple, où l’expérience téléspectateur n’est pas dévaluée, alors qu’elle l’est largement au basket. Et puis ils ont décidé d’arrêter le championnat, puis de recommencer, et là, ils avaient tellement de retard qu’il fallait jouer tous les deux jours. Vous aviez la 6e journée, puis la 24e, puis la 12e… L’archi-fan de Bourg-en-Bresse sait exactement quand Bourg-en-Bresse joue, mais nous, on va chercher un autre public. Et là, tout le monde l’a perdu. »

A propos de l’audience, Jérôme Saporito confirme que si le premier match, Dijon-ASVEL, avait réuni 250 000 téléspectateurs, un bon chiffre qui se devait d’être confirmé, le dernier n’en a intéressé que 80 000.

Photo : ASVEL (Infinity Nine Media)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

13 Responses
  1. LEFEBVRE JEAN-LOUIS

    C’est clair que l’arrêt, puis la reprise anarchique n’ont pas arrangé les choses! Et avec leur « commentateur » insupportable, ca enfonce le clou

  2. Jf Rouilly

    Merci à l équipe pour cette belle initiative mais effectivement,le commentateur maison est nul.Lors du dernier match,finale betclic,il s étonne que un joueur ,frappé de 5 fautes ,doit quitter le terrain !!!Ajoutons des envolées lyriques hors contexte et
    …ça énerve.

  3. Doerr

    Le commentateur le plus nul du Paf … dommage pour les consultants qui eux sont très bons.
    Nous avons commencer par regarder les retransmissions mais on a arrêté car entendre autant de bêtises par match n’était tout simplement plus possible .

  4. Jean-Marie Bardaud

    Les pauvres, soit disant supporteurs du basket,. Pas de match, ils pleurent, des matchs, ils critiquent les commentateurs. Qu’ils aillent donc se faire foutre.
    Moi, j’aimais bien

  5. Pierre

    Une super initiative qui ne doit pas s’arrêter. Il faut persévérer. Le bouche à oreille et la promotion de l’euroligue doit s’intensifier.
    Je vais voir un match en vrai à l’Astroballe par an d’euroligue, c’est génial. C’est super aussi de rester chez soi et de voir un bon match de basketball.

  6. Dirk

    Il explique lui même une partie des raisons pour lesquelles il n’y a pas eu l’audience attendue, mais il n’a pas eu la patience d’attendre un an de plus (et une saison normale) pour voir ce qu’il en serait, c’est sûr vaut mieux diffuser des courses de caisses à savon …
    Sinon, comme évoqué par d’autres, les commentaires d’un des présentateurs de la chaîne l’équipe l’an dernier ne sont peut être pas non plus totalement étrangers aux mauvaises audiences. Surtout quand en parallèle on pouvait comparer à ceux de Sport en France qui sont d’un tout autre niveau.
    Cela étant dit, merci pour les matchs de l’ASVEL cette année, c’est bien de pouvoir voir des matchs d’Euroleague.

  7. Detrait

    Peut-être qu’une plus forte communication lors des programmes de la veille aurait joué, sans compter qu’une grosse publicité en direction des clubs aurait eu un impact pour booster les audiences.

  8. Rod

    Je suis tout à fait d’accord avec le dernier commentaire. La publicité sur les matchs est très pauvre.
    Pour les commentateurs, on peut faire l’impasse dessus.
    Après, c’est très cool de pouvoir montrer à mon fils de l’Euroleague, lui qui n’a que de la NBA en tête.

  9. Gillesn

    Le problème était aussi le manque de communication, avec bien des matchs qui passaient sans annonce, et qui ne pouvaient donc être vus par personne, sauf les chanceux qui tombaient dessus par hasard.
    Donc, argumenter sur les faibles audiences dans ces conditions, c’est un peu chercher une bonne excuse pour arrêter.

  10. BRuno

    C’est bien de mettre la faute sur le manque de spectateurs, mais il faut comprendre d’où ça vient.
    Le manque de public n’est pas la raison principale.
    La programmation des matches un lundi soir ça pouvait passer, mais aucune communication durant le WE, pas de débriefs de matches durant les émissions les plus regardées de l’antenne (« L’équipe du soir » qui devrait s’appeler « L’équipe du foot », « L’équipe d’Estelle » qui ne parlait déjà que de foot suffisait amplement)
    Le commentateur, tout a été dit…

    Ca a vraiment manqué de communication et de faire du matches de la semaine un RDV important de la chaîne.

    Après, le problème avec le basket français, c’est qu’il n’a pas encore convaincu les non-basketteurs de le suivre régulièrement

  11. STEINBACH

    Le basket a des règles qui se compliquent d année en année
    Avec un nombre de coups de sifflet en expansion
    Les basketteurs ont du mal à comprendre certaines regles exemple la blague du pas 0
    Comment alors demander aux non basketteurs de s’intéresser à ce sport
    Ils vont faire des compétitions chez Disney ! Vouées a l échec ! Certains l avaient prédit
    J ajoute : trop d américains et des changements de joueurs en permanence impossible de fidéliser mais nos dirigeants fédéraux savent tout , n écoutent personne surtout pas la base

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019