Betclic Elite : Monaco prend sa revanche sur l’ASVEL

Clément Carton
0

Tombée au buzzer fin novembre en Euroleague, l’AS Monaco a pris sa revanche sur l’ASVEL mardi soir en match avancé de la 13e journée de championnat de France (84-82), au terme d’un final haletant. Majestueux, Donatas Motiejunas (28 points, 9 rebonds) permet à la Roca Team de conserver la deuxième place de Betclic Elite.

84-82, 3 secondes à jouer… A quelques dixièmes de seconde près, les deux locomotives du championnat de France se retrouvaient dans l’exacte même situation, au point près, qu’il y a onze jours seulement en Euroleague à Gaston-Médecin. Seulement, cette fois-ci, l’AS Monaco a appris de ses erreurs et n’a pas laissé Elie Okobo réussir le même buzzer magistral que William Howard. Au terme d’une belle bataille, la Roca Team tenait bien sa revanche sur l’ASVEL en Betclic Elite (84-82). 

Pourtant privé de Mike James, Léo Westermann, Jerry Boutsiele, Danilo Andjusic, Dwayne Bacon, Will Thomas ou encore Yabuka Ouattara – une situation non sans rappeler celle des champions de France il y a encore une semaine -, le collectif de Zvezdan Mitrovic s’en est remis à son Lituanien Donatas Motiejunas, auteur de son record de points en Betclic Elite (28 points à 10/15 aux tirs, 9 rebonds et 3 interceptions).

Après avoir compté 13 points d’avance en première mi-temps (37-24, 16e) et encore 10 unités en tout début de quatrième acte (71-61, 32e), l’ASM était repassée derrière à trois minutes du terme (75-76, 37e), mais s’est transcendée pour sécuriser son huitième succès de la saison hexagonale.

Le récital de Donatas Motiejunas

D’entrée, les Monégasques partaient sur des bases offensives très élevées grâce au duo Motiejunas – Lee (15-7, 5e). Incertain à cause d’un pépin à la main gauche, Elie Okobo sortait du banc pour remettre l’ASVEL sur les rails, envoyant notamment Kostas Antetokounmpo au alley-oop par trois fois à cheval sur les deux quart-temps (19-22, 11e).

A la suite d’un grosse séquence défensive, la Roca Team prenait de nouveau le large. Le jeune Armel Traoré se permettait même un dunk à hauteur de cercle pour conclure un 10-0. Donatas Motiejunas marquait plusieurs shoots contestés, dont l’un sur la tête de Victor Wembanyama (37-24, 16e), mais ce dernier lui répondait par trois fois, dont une fois derrière l’arc (39-34, 18e). 

Auteur de 12 points en première mi-temps, Kostas Antetekounmpo pensait permettre à l’ASVEL de rentrer aux vestiaires avec une possession de retard. C’était sans compter sur le splendide buzzer à 3-points d’Alpha Diallo, pour faire oublier les sanglots de Gaston-Médecin, au mauvais souvenir de William Howard (46-41).

L’ASVEL sort du podium

Au retour des vestiaires, Donatas Motiejunas continuait son cavalier seul (55-46, 24e). C’est quand le Lituanien allait s’asseoir sur le banc que l’ASVEL et Chris Jones (14 points au final) produisaient leur effort pour recoller, mais sans passer devant (62-61, 29e). Lancé dans le cinq de départ, Rob Gray (13 points) commençait enfin à faire parler la foudre en fin de quart-temps (68-61).

Sans sourciller, l’équipe de T.J. Parker initiait finalement un retour éclair (71-68, 34e). D’un tir en pénétration en total déséquilibre puis d’un claquette – nettoyée mais accordée -, William Howard (11 points, 6 rebonds) faisait stresser Gaston-Médecin (75-74, 36e), qui voyait également Elie Okobo à l’oeuvre pour inscrire 6 de ses 13 points dans les cinq dernières minutes. Mais, grâce à un effort collectif en défense et un ultime panier de Donatas Motiejunas, Monaco finissait par mettre à terre le champion de France en titre (84-82).

Grâce à ce succès, les Monégasques (8-2) conservent la deuxième place du classement derrière Boulogne-Levallois tandis que les Villeurbannais (7-4) tombent au quatrième rang. Place désormais à l’Euroleague pour les deux représentants français, avec un déplacement à Baskonia dès jeudi (20h30) pour l’ASVEL (puis à l’Elan Béarnais samedi) et la réception de l’Olimpia Milan ce vendredi (20h) pour l’équipe de la Principauté (avant d’aller à Strasbourg dimanche).

Boxscore ASVEL – Monaco / Classement Betclic Élite

Photo : Donatas Motiejunas (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019