L’ASVEL a été dominée en seconde mi-temps à Vitoria

Sacha RUTARD
0

L’ASVEL a enregistré à Vitoria sa plus lourde défaite de la saison (91-66). C’est aussi la 5e sur les 6 derniers matches.

Les Villeurbannais ne sont plus dans la trajectoire du début de saison et s’ils ont résisté une mi-temps (44-45) face à l’équipe basque, ils se sont fait déborder dans la deuxième, à l’image de Chris Jones, auteur de 17 points lors des 20 premières minutes, et de seulement deux autres par la suite. Victor Wembanyama est le deuxième scoreur de l’ASVEL avec 10 points mais beaucoup de déchets (3/13). A l’inverse, cinq joueurs de Baskonia se retrouvent entre 13 et 15 points.

L’ASVEL possède toujours un bilan équilibré (7 victoires et 7 défaites), mais comme Monaco, elle n’est plus dans le fameux top 8 synonyme de playoffs. La venue du Zenit Saint-Petersbourg à l’Astroballe, mercredi prochain, sera l’occasion de reprendre du poil de la bête.

Spahija Neven, coach de Baskonia Vitoria :

« J’ai mis l’accent sur la défense comme la chose la plus importante en seconde période. Nous leur avons accordé 44 points en première mi-temps avec tant de mauvaises décisions, des 2+1. Au cours des 20 dernières minutes, rien de tout cela n’est arrivé, donc je dois remercier nos joueurs pour leurs bonnes performances, et nous avons quand même joué une bonne attaque en même temps. [Avoir cinq marqueurs à deux chiffres] C’est mon basket, c’est ce que je veux en tant qu’entraîneur. Ce n’est pas facile, mais tourner, jouer davantage avec le banc, c’est le style parfait pour nous. Cette fois, nous avons répondu et nous devons continuer. Je donne du crédit à mes joueurs. »

TJ Parker, coach Villeurbanne :

Nous avons commencé la première mi-temps en marquant 44 points, pour eux c’est le genre de match qu’ils aiment. Nous pouvons voir que toutes leurs victoires sont dans des matchs à haut score ; quand ils gagnent, ils ont en moyenne 83 points par match, quand ils perdent, ils en ont en moyenne 63. Nous savions qu’à la mi-temps, ce serait un test difficile car le match était exactement là où ils le voulaient. En seconde mi-temps, ils sont arrivés très forts, avec beaucoup d’intensité, et nous ne jouions pas l’attaque que nous voulions. Félicitations à eux, ils étaient meilleurs que nous aujourd’hui. Jusqu’à la prochaine fois. »

Wade Baldwin, Baskonia Vitoria :

« Nous enchaînons quelques victoires, nous en avons eu une belle contre Barcelone en ACB et nous avons suivi avec celle-ci contre une équipe de l’ASVEL compétitive, et nous devons continuer cette séquence. Nous avons eu une réunion d’équipe pour régler certaines choses, et cela s’est montré au cours des deux derniers matchs. Nous devons maintenir cette tendance. On enchaîne les choses, les gars trouvent le rythme et on s’amuse à jouer au basket.

Simone Fontecchio, Baskonia Vitoria :

[Le jour de son anniversaire] C’était un grand cadeau que l’équipe m’a fait avec la victoire et un bon match de tout le monde. Il y a eu tellement de bonne intensité offensive et défensive et nous avons si bien partagé le ballon. Nous avions l’air d’être une très bonne équipe ce soir, mais nous devons rester concentrés. [En marquant 500 points en EuroLeague] Incroyable ! Je dois en prendre d’autres ! J’ai encore 26 ans, plus si jeune, mais j’espère avoir encore du temps . »

Photo : Chris Jones (ASVEL)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019