Frédéric Donnadieu, président de Nanterre : « J’attends plus de notre groupe »

Clément Carton
0

Passé de general manager à président de Nanterre cet été, Frédéric Donnadieu en attend plus de son groupe, qui devait défier Villeurbanne dimanche mais dont les trois prochains matches sont finalement reportés après la découverte de cas de Covid

Après un tiers du championnat, Nanterre est à un bilan négatif avec 5 victoires et 6 défaites en Betclic Elite, mais aussi une élimination précoce en 32e de finale de la Coupe de France à domicile contre Saint-Quentin (Pro B). Un début de saison qui ne satisfait pas vraiment son président Frédéric Donnadieu.

« C’est quand même un début de saison compliqué parce que sportivement, on est très irréguliers. On a un bon groupe mais j’en attends plus sur le côté compétiteur. Il faut qu’ils aient un peu plus le couteau entre les dents parce qu’ils n’exploitent pas encore toutes leurs capacités, donc il y a un peu de frustration, en fait, entre le potentiel de cette équipe et l’énergie qui reste encore trop irrégulière. Il faut qu’ils prennent conscience de leurs capacités. Mais ça doit venir d’eux, nous on leur parle beaucoup, je suis allé les voir plusieurs fois, le staff fait un gros travail avec eux. Pour l’instant, il y a une petite pointe de déception parce que je suis persuadé qu’ils sont capables de beaucoup mieux. Après, tout ça reste de la théorie », a-t-il confié à Basket Europe.

En pratique, Nanterre a été capable de l’emporter à Bourg-en-Bresse ou à Cholet, et dans le même temps de s’incliner à domicile contre Fos-sur-Mer ou Roanne. Une irrégularité qui ne permet pas au club francilien d’être dans le top 8, et l’ajournement de trois matches n’arrange pas leurs affaires.

« Il y a eu des belles prestations, des choses vraiment intéressantes, et il y a eu des matches hyper décevants, il ne faut pas se mentir. Donc, pour le moment, je reste un peu sur ma faim. Mais la concurrence est très rude cette année, tous les clubs travaillent beaucoup, et avec des effectifs de qualité donc il faut qu’on reste très vigilants. On venait par exemple de gagner deux matches de suite (NDLR : contre Gravelines et à Cholet), puis on en perd deux de suite (NDLR : à domicile face à Roanne et à Dijon)… On est sûrs de rien, en fait. C’est ça qui est un petit peu déstabilisant. »

Et la découverte de cas de Covid au sein de l’effectif ne va pas arranger les affaires du club, qui ne devrait reprendre que le 8 janvier à domicile contre Pau.

Photo : Benjamin Sene (Jacques Cormarèche)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019