Euroleague : Le vol plané de l’ASVEL à l’Olympiakos, -35. « Je ne m’inquiète pas pour Elie Okobo » assure TJ Parker

Sacha RUTARD
0

A l’image d’Elie Okobo (8 points), l’ASVEL s’est fait déborder par l’Olympiakos (89-54), soit -35. Il s’agit de sa plus grosse défaite de la saison et de la deuxième depuis son retour en Euroleague, après celle concédée lors de son match au Bayern Munich (104-63) lors de la saison 2019-20.

Le bon départ dans la compétition est à ranger dans les archives, il s’agit de la 7e défaite en 8 matches de l’équipe de TJ Parker. Heureusement qu’il y a eu ce panier au buzzer à très longue distance de William Howard face à Monaco, sinon la série serait totalement noire. Il s’agit aussi de la 4e défaite de rang en comptant les deux enregistrées dans le championnat national.

L’affaire était entendue à la mi-temps (21-39) et l’écart n’a fait ensuite que de grimper. Les Grecs ont été dominants partout notamment au rebond, 41-24. Elie Okobo a attendu deux quarts-temps et demi avant de marquer ses premiers points et, pire, son alter ego Chris Jones a fait chou blanc.

« Bien sûr qu’il a du mal », a reconnu TJ Parker, à propos d’Elie Okobo. « Au début, les équipes ne connaissaient pas vraiment Elie Okobo. Maintenant, tout le monde nous a repérés et ils savent qui il est donc c’est beaucoup plus difficile. Ils lui mettent le meilleur défenseur tous les soirs. Ce n’est pas facile. C’est pourquoi nous avons besoin de l’équipe. L’équipe est n ° 1 pour nous pour obtenir des victoires. Après cela, il reviendra. Son attaque reviendra. C’est un grand joueur offensif. Mais d’abord, nous devons nous améliorer en équipe. Je ne m’inquiète pas pour lui. C’est un super garçon, il écoute, il s’entraîne, il regarde des vidéos, il reçoit des retours. »

Si Livio Jean-Charles n’a pas scoré, l’autre ancien Villeurbannais du Pirée, Moustapha Fall a assuré 8 points et 14 d’évaluation.

« Je pense que c’était un grand spectacle de nos joueurs. L’ambiance était bonne une fois de plus, donc je tiens à remercier tout le monde pour cette victoire. C’était vraiment important d’obtenir la victoire. Nous ne sous-estimons personne, l’ASVEL est une très bonne équipe mais notre défense aujourd’hui était vraiment solide », a commenté le coach de l’Olympiakos George Bartzokas. « Ce fut une performance très sérieuse pendant 40 minutes défensivement. Nous pouvons dire que notre plan était de très bien défendre sur [Chris] Jones et [Elie] Okobo, et je pense que nous pouvons dire que nous y sommes parvenus. On a arrêté la création, on a arrêté les gars qui ont la capacité de marquer et peuvent pousser l’équipe de l’ASVEL à faire monter le score. »

Suite à l’ajournement du match face à Nanterre, l’ASVEL va pouvoir faire une pause avant de recevoir quatre fois de suite à l’Astroballe (Fenerbahçe, Bayern et Monaco en Euroleague, Limoges en Betclic Elite). L’occasion ou jamais de repartir du bon pied.

Photo : Elie Okobo et Thomas Walkup (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019