Dante Cunningham (Le Mans) : « J’ai connu plein de joueurs plus talentueux que moi en attaque mais ils n’ont pas joué 10 ans en NBA »

Clément Carton
0

Après 715 matches en NBA, Dante Cunningham a lancé cette saison sa carrière en Europe au Mans. Avant d’entamer sa reconversion à la ferme, l’Américain livre quelques secrets de longévité.

Après 10 ans dans la Grande Ligue, Dante Cunningham est arrivé au Mans avec un rôle de mentor. Depuis le début de la saison, l’ancien des New Orleans Pelicans (2,03 m, 34 ans) tourne à 9,9 points à 52,2 % aux tirs, 3,9 rebonds et 0,9 contre pour 11,2 d’évaluation en 20 minutes. C’est l’anti-star par excellence. 

« J’ai toujours été un très bon défenseur, c’est sur ça que j’ai bâti ma carrière en NBA, ainsi que mettre les tirs ouverts. Avoir tout le temps le ballon, jouer en un contre un et marquer 20 points par match… ce n’est pas du tout dans mon ADN. Je suis un joueur d’équipe avant tout. Le gars qui est là pour apporter sa défense et son énergie en sortant du banc. J’ai connu plein de joueurs plus talentueux que moi en attaque mais… ils n’ont pas joué 10 ans en NBA. Pour moi, la clé d’une carrière est là : tu dois trouver comment tu peux apporter le plus à ton équipe. Tu dois trouver le domaine dans lequel tu excelles et te concentrer dessus. Je pense que j’ai bien réussi à le faire dans ma carrière », accorde-t-il dans une interview au Mans.

Plus étonnant, Dante Cunningham possède… une ferme, aux Etats-Unis. C’est là-bas qu’il entamera une nouvelle vie après le basket. A l’image d’un autre joueur américain, Jaycee Carroll, pas revenu cette saison au Real Madrid pour s’occuper de son ranch dans l’Utah.

« Quand la saison est terminée, je coupe complètement le basket. J’ai joué au basket presque toute ma vie alors j’ai besoin de couper. J’ai une ferme de 27 hectares aux États-Unis, à Washington : j’ai des chevaux, des vaches, des cochons, des chèvres… J’ai aussi mon fils à m’occuper et trois chiens ! Donc ça me permet de déconnecter dès que la saison est finie. J’ai toujours voulu vivre au grand air et j’aime les animaux, donc avoir une ferme a toujours été ce que je voulais. J’ai deux employés qui gèrent la ferme et qui sont d’ailleurs avec moi à plein temps quand j’y suis. C’est vraiment un projet de vie, je sais ce que je ferai quand j’aurai terminé ma carrière : je serai un fermier à Washington. Enfin, je serai un fermier garagiste, parce que j’aime vraiment aussi m’occuper des voitures, acheter des voitures en mauvais état et les retaper complètement. »

Photo : Dante Cunningham (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019