Euroleague : Malgré Mike James, Monaco s’incline à Berlin

Antoine James
0

En déplacement en Allemagne ce mercredi soir, l’AS Monaco a fait la course derrière contre l’ALBA Berlin (92-84). Malgré la nouvelle performance de Mike James (25 points, 8 passes), la Roca Team s’est inclinée pour la septième fois en huit rencontres. Elle tombe au 15e rang de l’Euroleague.

Les semaines européennes se suivent et se ressemblent pour Monaco. Malgré un changement de coach, les protégés de Sasa Obradovic se sont inclinés face à l’ALBA Berlin (92-84), qui les talonnait au classement. La Roca Team s’est trop reposée sur ses individualités en attaque mais a surtout encaissé plus de 90 points pour la quatrième fois en un mois… et subit sa septième défaite en huit matches.

D’entrée, les locaux déroulaient un basket rapide et offensif. Pour la Roca Team, un seul homme répondait : Donatas Motiejunas. Le pivot lituanien a inscrit 14 des 19 premiers points de son équipe, à 6/8 aux tirs en seulement sept minutes ! Mais les autres Monégasques avaient du mal à rentrer dans leur match, et cette performance ne permettait pas de mener au score après un quart-temps (23-21).

Les Allemands creusaient le premier écart grâce à leur adresse, avec un 10/13 à 2-points sur les deux premiers quart-temps. En face, Monaco peinait à trouver de vraies solutions offensives. Après 20 minutes, seuls quatre joueurs de la Roca Team avaient marqué au moins un panier : Donatas Motiejunas (16 points), Yakuba Ouattara (6), Mike James (6) et Donta Hall (2). A noter pour les Berlinois le bon passage de Ben Lammers, qui conclut sa première mi-temps avec un 3-points au buzzer pour mettre à distance la Roca Team (40-30, 20e).

Les individualités monégasques trop courtes face au collectif berlinois

Et en deuxième période, les Monégasques ne sont jamais parvenus à inquiéter un ALBA Berlin qui, sérieux, gardait toujours quelques points d’avance. Si Mike James commençait à alimenter la marque avec 11 points dans le 3e quart-temps, la réponse de l’adversaire était collective. Les Roca Boys s’en remettaient à leurs individualités, Motiejunas et James, pendant que les Allemands géraient leur avance (69-56, 30e).

Dans les dernières minutes, l’ALBA jouaient pourtant à se faire peur en laissant leur adversaire du soir revenir à deux, puis une possession sur un panier de l’inévitable Mike James (76-74, 35e). Mais comme souvent, la Roca Team manquait de solutions et une fois les hommes en forme bien muselés, Berlin décrochait son succès sous l’impulsion de son meneur Maodo Lo, qui mettait en fin de match le coup d’accélérateur nécessaire pour verrouiller la victoire (92-84).

Ce dernier, auteur de 12 points et 5 passes, a bien été épaulé par ses lieutenants Ben Lammers (18 points à 6/8 au tir, 3 rebonds) et Marcus Eriksson (15 points). Pour Monaco, Mike James (25 points, 3 rebonds, 8 passes) et Donatas Motiejunas (23 points à 10/13 au tir, 2 rebonds) ont surnagé, mais étaient bien trop seuls pour espérer ramener quelque chose de Berlin. Avec ce sixième match remporté, l’ALBA remonte au classement et passe devant… l’AS Monaco, qui plonge à la 15e place. Une réaction sera attendue contre Fos-sur-Mer en championnat lundi prochain (27 décembre, 20h).

Israel Gonzalez, coach de l’ALBA Berlin : « Je pense que le match était une question d’énergie. Nous avons poussé un peu plus qu’eux, en faisant des contre-attaques, et je pense que c’était la clé car cela nous donnait des paniers faciles. Une partie de notre philosophie est de jouer à fond, pendant 40 minutes, et de jouer comme une équipe, en partageant le ballon, en passant, en se déplaçant. C’est notre objectif en Euroleague, essayer de faire mieux à chaque fois, et j’espère que les résultats suivront. »

Sasa Obradovic, coach de l’AS Monaco : « Félicitations à l’ALBA, ils méritaient de gagner. Nous devons absolument retrouver notre cohérence. Bien sûr, changer d’entraîneur n’est jamais facile. Parfois, vous avez besoin de temps pour vous adapter aux nouvelles idées. Je pouvais voir certaines améliorations aujourd’hui, mais ce n’était pas suffisant. En deuxième mi-temps, nous avons fait beaucoup d’erreurs tactiques. Nous avons finalement souffert à cause de petites choses. Certains layups faciles sous le panier nous ont coûté cher, et l’ALBA a utilisé son expérience, sa façon d’obtenir des tirs bonus et d’aller sur la ligne des lancers, et c’était essentiel. »

Boxscore ALBA Berlin – Monaco / Classement Euroleague

Photo : Mike James (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019