3×3 – Myriam Djekoundade : « Paris 2024, ça me fait rêver »

Sacha RUTARD
0

Myriam Djekoundade (1,85m, 24 ans) est une joueuse qui monte en puissance en Ligue Féminine, avec Saint-Amand, et aussi en 3×3 où elle postule à l’équipe de France.

L’Amandinoise a déjà eu l’occasion de fréquenter l’équipe de France 3×3 A à l’occasion de rassemblements lorsqu’elle était avec les Bleuettes. Le site fédéral du 3×3 lui demande quels sont ses objectifs à ce sujet.

« L’Équipe de France 3×3 féminine est l’une des meilleures équipes mondiales, si ce n’est la meilleure équipe donc c’était challengeant de les affronter. C’était satisfaisant pour des équipes jeunes de voir que tu peux parfois rivaliser avec une équipe comme celle-ci. Mon objectif aujourd’hui c’est de faire une World Women Series FIBA 3×3. J’ai participé à un seul stop dans ma carrière (à Voiron en août 2019 – 4e place) et j’ai adoré. C’est une compétition avec un niveau de jeu élevé et j’aimerais beaucoup y prendre part de nouveau cet été. Par la suite intégrer l’Équipe de France pour une Coupe du Monde ou une Coupe d’Europe, bien évidemment que ça fait partie de mes objectifs, mais je ne veux pas me mettre de pression. Étape par étape. »

Interrogée sur la professionnalisation de la discipline, elle répond :

« Je regarde de loin ce qu’il se passe. J’ai d’ailleurs vu cette semaine qu’une équipe professionnelle allait participer pour la première fois à la World Women Series FIBA 3×3. Je trouve ça bien que ça se professionnalise chez les femmes. C’est encore le début, ça avance doucement mais c’est déjà une belle avancée. Pour mon cas j’aime beaucoup le 5×5 donc m’en éloigner complètement ça reste à voir, mais tout dépend du projet. Je fonctionne beaucoup en fonction des projets qu’on me propose, donc à voir les propositions si j’en ai dans le futur. »

Comme pour beaucoup d’athlète de sa génération, Myriam Djekoundade a les Jeux Olympiques de 2024 dans un coin de la tête :

« On y pense forcément de loin. Les Jeux Olympiques à Paris c’est quelque chose d’incroyable, et que ça tombe lorsque j’ai 26 ans, à Paris, c’est une belle coïncidence ! Ce serait bien évidemment génial, donc j’y pense je ne vais pas mentir. Mais il peut se passer beaucoup de choses en deux an et demi. Ça me fait rêver, c’est sûr. Pour le moment je ne fais même pas complétement partie du groupe des séniors encore, donc chaque chose en son temps. »

Photo : FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019