Euroleague : Pour son premier match de l’année, l’ASVEL chute de peu face au CSKA Moscou

Antoine James
0

Après plusieurs reports de rencontres, les Villeurbannais retrouvaient – enfin – les terrains d’Euroleague ce vendredi soir, sur le parquet du CSKA Moscou. Accrocheuse, l’ASVEL s’est malgré tout inclinée (90-83), et ce pour la quatrième fois en cinq matches.

L’ASVEL n’aura donc pas réussi à imiter son homologue monégasque. Alors que la Roca Team s’est imposée jeudi soir sur le terrain du Bayern Munich (78-83), l’autre représentant français d’Euroleague n’a pas connu le même sort pour son premier match de 2022. Les Villeurbannais, vaillants et en forme, ont longtemps cru accrocher une Armée pourtant bien en place mais ont pâti de leur mauvaise adresse (28/49 à 2-points, 5/19 à 3-points).

Le début de rencontre voyait d’abord s’illustrer une tête bien connue d’Euroleague : Alexey Shved. Le Russe, passé par la NBA, contribuait à la passe, au rebond et inscrivait deux tirs à 3-points dont un avec la faute pour donner une première avance aux locaux. Les champions de France répondaient bien avec Dylan Osetkowski (5 points dans le premier acte) et Elie Okobo, qui égalisait au buzzer du premier quart en contre-attaque (23-23).

Ensuite, l’ASVEL restait au contact de son adversaire, mais sans jamais réussir à lui passer devant. A noter le bon passage de l’intérieur James Gist, qui apportait sa taille et sa défense pour créer des paniers faciles en contre-attaque. Mais face à un collectif moscovite bien rôdé, les hommes de T.J Parker étaient toujours derrières à la mi-temps (40-39). 

Et puis, arriva Daniel Hackett…

Au retour des vestiaires, les Villeurbannais comptaient bien inverser la tendance, et menaient au scoring pour la première fois depuis le premier acte grâce à deux lancers-francs marqués par Chris Jones (41-42, 22e). Mais dans la foulée, le meneur italien du CSKA, Daniel Hackett, MVP de la dernière journée, répondait avec un tir longue distance, lui faisant atteindre au passage la barre symbolique des 2000 points marqués en Euroleague. Mais aucune équipe n’avait pour autant mené par plus de 5 points d’écart avant les huit dernières minutes du match.

Dans l’ultime quart, ce fut encore Daniel Hackett, probablement galvanisé par sa marque record, qui portait l’Armée russe. L’Italien inscrivait 18 de ses 27 points en deuxième mi-temps, dont 10 dans le quatrième acte pour sceller le sort de la rencontre (80-68, 36e). Si l’ASVEL tenta un dernier come-back en recollant à six points (80-74, 37e), les Russes finissaient la rencontre sérieusement, pour s’imposer logiquement (90-83).

Épaulé par Alexey Shved (17 points, 4 passes) et Marius Grigonis (16 points, 4 rebonds, 4 passes), Daniel Hackett a brillé pour permettre au CSKA Moscou d’intégrer provisoirement le top 5 du classement. De son côté, l’ASVEL a espéré grâce à Elie Okobo (15 points, 3 rebonds, 5 passes), Marcos Knight (16 points, 7 rebonds) ou encore James Gist (14 points, 8 rebonds), mais enchaîne finalement une quatrième défaite sur les cinq derniers matches. Les Villeurbannais restent aux portes du top 8 de l’Euroleague, avant de recevoir Le Mans, dimanche (17h), puis… Monaco ce mardi (20h), pour une revanche européenne attendue.

Dimitris Itoudis, coach du CSKA Moscou : « C’était un back-to-back, on s’attendait à ce que ce soit physique. L’ASVEL venait ici sans avoir de match à cause des reports, donc il fallait de l’énergie. Ce soir, tous ceux qui sont allés sur le terrain ont donné quelque chose. On a eu quelques moments de difficulté, mais globalement on a réussi à contrôler le jeu quand on s’est rendu compte de ce qu’on avait à faire défensivement et on a eu de bons tirs ouverts. On s’attendait à ce que ça aille jusqu’aux derniers instants mais félicitations aux joueurs, ils le méritent vraiment. Il semble que nous passons un cap et c’est ce qui me rend heureux, nous progressons dans l’unité du groupe. »

T.J. Parker, coach de l’ASVEL : « C’était un bon match. On était à quelques possessions, ils ont fait de gros coups. C’est une grosse équipe, ils ont fait les stop nécessaires, mais au moins on s’est battus pour y rester, et on est revenu à 6 points. Nous n’avons pas gagné, mais c’était un bon match pour nous. »

Boxscore CSKA Moscou – ASVEL / Classement Euroleague 

Photo : Elie Okobo (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019