Nikola Kalinic (Etoile Rouge Belgrade) : « Ce n’est pas le plus important d’aller, je ne sais pas où pour gagner, je ne sais pas combien »

Sacha Rutard
0

Après cinq ans à Fenerbahçe et une saison à Valence, Nikola Kalinic (2,03 m, 30 ans) est revenu au bercail, à l’Etoile Rouge de Belgrade. Visiblement l’air du pays lui manquait.

« Je suis dans mes meilleures années de jeu, je veux aussi réussir dans d’autres choses, » explique t-il à propos de son retour à l’Etoile Rouge. « Je regarde le basket d’une manière différente maintenant et nous nous sommes mis d’accord très rapidement. C’est quelque chose d’important dans le fait que je sois ici, dans mon pays, avec les miens. Mes amis sont là à une heure, que ce soit à Novi Sad ou à Subotica. Ce sont des choses qui signifient beaucoup, que je prenais avant à la légère. Quand tu ne vois pas quelqu’un, 10, 11 ou 12 mois, il te manque et tu te rends compte que ce n’est pas le plus important d’aller, je ne sais pas où pour gagner, je ne sais pas combien. Il y a déjà ces choses humaines qui sont peut-être cruciales et les plus importantes dans la vie. »

Nikola Kalinic est à la fois le meilleur marqueur (13,1 points) et celui qui possède la meilleure évaluation (11,6) de l’Etoile Rouge en Euroleague. Il est le leader de l’équipe, mais quand il lui est demandé s’il sent de la pression à avoir ce statut, il répond :

« Cette pression me motive davantage. Cependant, en général, cette histoire de pression a été racontée des millions de fois et je me suis posé la question il y a quelques années. Qu’est-ce que la pression réelle et qu’est-ce que la pression sportive ? Je pense que le mot pression est mauvais. J’ai lu une interview d’un joueur de la NBA, je pense que c’est Damian Lillard ou Kyle Lowry quand il a dit, « ma mère a fait deux boulots pour nous nourrir à cinq et c’est ça la pression »… Vous devez vous sentir responsable et désireux de gagner, mais en fin de compte, ce n’est que du plaisir. Je me sens plus responsable dans la relation avec (Dejan) Radonjic, c’est ce que je voulais et c’est une des raisons pour lesquelles je suis venu ici. Je veux voir si je peux franchir une nouvelle étape dans ma carrière et m’épanouir dans un rôle que je n’ai jamais eu auparavant ».

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019