Euroleague : l’ASVEL s’éloigne un peu plus des playoffs après sa défaite face à Fenerbahçe

Clément Carton
0

Mardi soir, l’ASVEL a subi sa cinquième défaite en six rencontres d’Euroleague sur le parquet de Fenerbahçe (85-76). Un revers qui éloigne un peu plus les Villeurbannais de la course aux playoffs, avant de défier l’Anadolu Efes vendredi.

A l’aller, l’ASVEL avait profité des sorties sur blessure de Nando De Colo et Jan Vesely pour inverser le cours du match. Au retour, le come-back n’est pas passé loin. Mais les hommes de Sasa Djordjevic ont cette fois-ci tenu bon sur le parquet stambouliote, portés par leurs supporters. Menés de 10 points dans le deuxième quart-temps (38-28, 14e), les Villeurbannais étaient pourtant revenus dans le troisième acte à la faveur d’un 12-2 au retour des vestiaires (49-53, 24e), avant finalement de laisser filer dans l’ultime période (85-76). Grâce à ce succès, les Turcs équilibrent leur bilan (10-10) et recollent au top 8 quand l’ASVEL (9-14) dit quasiment adieu aux playoffs.

Les hommes de T.J. Parker pourront regretter les errements défensifs du début de rencontre, notamment les 29 points encaissés dès le premier quart-temps, tout comme la domination turque au rebond offensif, offrant au passage un nombre incalculable de secondes chances. Côté stambouliote, cinq hommes ont dépassé les 13 d’évaluation : Dyshawn Pierre (16 points, 8 rebonds), Marko Guduric (15 points, 3 passes), Devin Booker (16 points, 4 rebonds), Jehyve Floyd (10 points) et Pierria Henry (9 points, 7 passes).

Elie Okobo de nouveau en jambes malgré la défaite

De retour en pleine forme après son infiltration à l’épaule, Elie Okobo avait réalisé une première mi-temps pleine (18 points) avant de se faire plus discret en deuxième (23 points à 8/18 aux tirs, 3 rebonds mais 6 pertes de balles au total). Le capitaine Charles Kahudi (14 points, 6 rebonds), le meneur Chris Jones (12 points, 8 passes) et l’intérieur Kostas Antetokounmpo (10 points, 5 rebonds) ont chacun montré des choses intéressantes par séquence, en vain.

Pour ne pas être totalement décramponnés de la course aux playoffs, les champions de France en titre devront créer l’exploit vendredi contre l’Anadolu Efes (18h30), qu’ils avaient réalisé à l’aller à l’Astroballe. C’était début octobre. Depuis, le champion d’Europe en titre est sur une dynamique bien plus positive. La marche n’en sera que plus haute pour l’ASVEL.

Sasa Djordjevic, coach Fenerbahçe : « Cette sixième victoire consécutive à domicile est très importante. Il nous manque la moitié de notre effectif à cause de blessures, d’opérations ou de quoi que ce soit, mais nous arrivons à garder ce rythme, le résultat était donc la priorité. Les joueurs ont fait un excellent travail. Je n’ai pas aimé la façon dont nous avons débuté le match. Mais après le 7-0 initial, nous avons joué au même niveau pendant les 37 minutes restantes. Le retour de Dyshawn Pierre fait énormément de bien, notre jeu tourne autour de son physique et de ses connaissances au poste bas, et de ses qualités défensives. J’espère qu’il tiendra sur la durée. »

T.J. Parker, coach ASVEL : « Nous n’avons pas trouvé de solutions offensivement. Ils ont mis de gros shoots puis sont montés d’un cran dans l’intensité défensive, donc il faut leur donner du crédit. Ils méritaient de gagner. »

Boxscore Fenerbahçe – ASVEL / Classement Euroleague

Photo : Elie Okobo (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019