Euroleague : Mike James et Monaco repoussent Kazan pour revenir dans la course aux playoffs

Antoine James
0

La Roca Team a remporté son match le plus important de la saison en Euroleague, face à l’UNICS Kazan (79-76). Grâce à une nouvelle performance de Mike James, Monaco remonte au classement et réintègre le Top 8.

Décidément, il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter l’AS Monaco en ce moment. Deux semaines après son match perdu dans les derniers instants face au Zalgiris Kaunas (82-83), la Roca Team n’avait plus le droit à l’erreur, surtout face à Kazan. Dans un remake de la dernière finale d’Eurocup, il fallait obligatoirement s’imposer pour encore croire aux playoffs, et surtout prendre l’avantage sur un concurrent direct pour une place en Euroleague la saison prochaine. Mais si les Monégasques ont été devants au score tout au long de la rencontre, la victoire a une nouvelle fois bien failli leur échapper. 

Forte d’un jeu agressif et rapide, la meilleure attaque de la compétition a conservé quelques points d’avance, sans jamais tuer le match. La Roca Team plaçait même des runs de 10-2 et 9-0 au début des troisième et quatrième quart-temps, auxquels les visiteurs répondaient systématiquement grâce à leur collectif. Les Russes, eux, ont davantage subi le rythme de la rencontre tout en restant à quelques possessions de leurs adversaires. Mais s’ils ont bien cru arracher une prolongation sur un tir longue distance de O.J Mayo à 24 secondes de la fin (76-76), c’est cette fois Monaco qui a montré du répondant, avec un trois points salvateur de Mike James pour éviter une nouvelle désillusion (79-76).

Mike James remporte son duel face à Mario Hezonja

Car s’il y a bien un joueur qui a permis à son équipe de s’imposer, c’est Mike James. L’ancien joueur NBA marquait et distribuait le jeu, et ce dès le début de la rencontre. Avec Donatas Motiejunas et Will Thomas, le trio inscrivait les 16 premiers points de Monaco pour se lancer ce match important (16-8, 6e). En face, c’est le Croate Mario Hezonja, lui aussi passé par la ligue américaine, qui répondait avec 10 points dans le seul premier quart. Comme attendu, les débats étaient équilibrés et offensifs (22-19, 10e).

Si l’adresse extérieure n’était pas au rendez-vous pour les Monégasques (23,5% de réussite en première mi-temps), ils restaient dominateurs grâce leur jeu agressif et, logiquement, davantage tourné vers le cercle. Pourtant, il fallait attendre un tir à trois points de…Mike James, une nouvelle fois, au buzzer pour revoir l’équipe du Rocher avec une légère avance (41-36). Mais le plus dur restait à faire maintenant : conserver son avance. L’UNICS Kazan ne se laissait pas distancer, et inscrivait 14 points en 3 minutes pour rester au contact (58-52, 28e). Le finaliste malheureux de l’Eurocup n’abdiquait pas, et faisait ainsi planer le spectre d’un nouveau retour de dernière minute sur la salle Gaston-Médecin…

Heureusement, la catastrophe n’a pas eu lieu même si Monaco s’en est dangereusement approchée. John Brown (16 points, 8 rebonds pour 27 d’évaluation en 32 minutes), O.J Mayo (15 points à 5/6 au tir à trois points) et surtout Mario Hezonja (20 points, 8 rebonds et 5 passes en 36 minutes) auront tout tenté pour chercher un résultat, jusque dans les derniers instants. En face, Mike James a été plus fort (25 points, 7 passes pour 25 d’évaluation en 33 minutes), et surtout bien épaulé par ses lieutenants, cette fois incarnés par Donatas Motiejunas (11 points, 10 rebonds), Alpha Diallo (11 points, 9 rebonds et 3 passes) et Donta Hall (10 points, 7 rebonds).

Avec cette victoire, les hommes de Sasa Obradovic se replacent dans le top 8, à la 7ème place juste derrière…l’UNICS Kazan. Mais si elle veut rester dans les hauteurs du classement, la Roca Team devra enchaîner dès ce vendredi en Euroleague, face au Fenerbahce (20h).

Sasa Obradovic, coach de l’AS Monaco : « Bien sûr, je suis content. Nous avons perdu beaucoup de matchs comme celui-ci, à la fin, même récemment contre le Real Madrid en double prolongation. Nous avons pu terminer ce qui était entre nos mains aujourd’hui. L’espoir est toujours là, nous rêvons d’un top huit, mais les meilleurs adversaires arrivent, donc nous devons être prêts. »

Velimir Perasovic, coach de l’UNICS Kazan : « Félicitations à Monaco. Nous avons eu notre chance, mais pendant une grande partie du match, nous avons eu des problèmes pour marquer. Finalement, lorsque nous avons trouvé un moyen de marquer, nous n’avons pas pu fermer les rebonds défensifs. C’était donc aussi important pour le jeu. »

Boxscore AS Monaco – UNICS Kazan / Classement Euroleague 

Crédit Photo : Mike James (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019