Euroleague : Monaco inflige un récital offensif au Fenerbahçe et retrouve le top 8 !

Antoine James
0

Ce vendredi soir, les Monégasques ont obtenu leur quatrième victoire en cinq matches d’Euroleague à domicile face au Fenerbahçe (92-78). Alpha Diallo a brillé pour permettre à la Roca Team de retrouver le top 8 de la compétition.

Habitués des fins de matches serrés, les joueurs de la Roca Team n’ont cette fois-ci pas fait dans le détail. Une victoire de 14 unités contre Fenerbahçe (92-78), après une première mi-temps fantastique. En feu offensivement (65,7 % à 2-points, 40,9 % à 3-points), les hommes de Sasa Obradovic n’ont eu qu’à gérer leur avance pour rebasculer dans un bilan positif (14 victoires, 13 défaites) et, surtout, retrouver un top 8 synonyme de playoffs.

Pourtant, la tâche s’annonçait loin d’être aussi aisée face à l’ancien vainqueur de la compétition (2017). D’autant que le leader du championnat turc retrouvait son Français Nando de Colo, qui n’avait plus joué depuis le 23 décembre dernier. En face, Monaco perdait en plus Danilo Andjusic sur blessure (6e), et était mené après dix premières minutes disputées (19-20).

Mais, à domicile, la Roca Team imposait son rythme de jeu basé sur les contre attaques et ses forces individuelles. Si Yakuba Ouattara puis Donta Hall étaient trouvés pour des dunks qui réveillaient le public, leur énergie n’était d’abord pas suffisante pour passer devant au score (28-28, 13e). Cependant, l’agressivité monégasque allait sonner leur révolte : dans ce deuxième quart, les locaux passaient collectivement un run de 27-5 pour un total de 36 points marqués en dix minutes ! À la mi-temps déjà, Monaco avait distancé son adversaire du soir (55-33).

Monaco a – enfin – géré sa fin de match

Avec un tel écart, difficile de ne pas croire la victoire déjà acquise. Mais on se rappelait volontiers le scénario des dernières rencontres face à Kazan et surtout Kaunas, au moment de sortir du vestiaire… De l’autre côté, Marko Guduric tentait bien de faire revenir son équipe avec une pluie de tirs à 3 points réussis, mais la marche était trop haute. Cette fois, les coéquipiers d’un Alpha Diallo au four et au moulin restaient sérieux pour s’assurer une fin de match moins stressante (75-55, 30e). Si le rythme de la rencontre ralentissait un peu, la Roca Team n’a au final jamais été inquiétée durant la deuxième mi-temps, restant toujours devant d’au moins une dizaine de points. Le score final (92-78) reste témoin d’une prestation aboutie, digne d’un cador européen.

Pour les Turcs, Nando de Colo (19 points et 19 d’évaluation en 22 minutes) et Marko Guduric (18 points dont 5/7 à 3-points) ont contribué mais hélas, un peu trop tard. Ils n’ont surtout pas su résister à la performance collective des Monégasques : à l’exception du blessé Andjusic, tous les Roca Boys entrés sur le terrain ont marqué au moins un panier. Plus discret ce soir, Mike James (10 points, 4 rebonds, 4 passes) a laissé place à un Alpha Diallo de gala (24 points, 6 rebonds et 3 passes pour 26 d’évaluation en 33 minutes), épaulé des fidèles lieutenants Donatas Motiejunas (18 points, 9 rebonds) et Will Thomas (14 points, 7 rebonds).

Avec cette 4e victoire en cinq matches, Monaco réintègre le top 8 de l’Euroleague, à la 7e place, mais avec des matches d’avance sur ses poursuivants. Quant à Fenerbahce, c’est une fin de série après cinq victoires de suite dans la compétition, et un coup d’arrêt qui le classe 10e. La Roca Team a maintenant quelques jours de repos avant de retrouver la compétition, jeudi prochain, face au leader Barcelone (21h).

Sasa Obradovic (coach Monaco) : « On dirait que ce n’était pas si difficile, mais chaque match est le plus difficile, c’est l’Euroleague. C’est la meilleure compétition et vous devez toujours être à plus de 100 % pour avoir une chance de gagner, peu importe contre qui vous jouez. Aujourd’hui, nous avons en fait dominé le deuxième quart-temps, ce qui nous a donné une avance sûre jusqu’à la fin. Nous avons parlé de la différence de points par rapport au premier match en fin de rencontre, c’est pourquoi j’ai également appelé le temps mort et commis une faute pour ne pas les laisser tirer à 3-points. »

Boxscore AS Monaco – Fenerbahçe / Classement Euroleague 

Photo : Alpha Diallo (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019