Nenad Markovic (Dijon) : « Ludwigsburg nous a complètement sorti du match dès la première mi-temps »

Killian Verove
0

Deuxième match contre Ludwigsburg dans ce Top 16 de Basketball Champions League pour Dijon et deuxième défaite, cette fois sur le score de 84 à 72. Nenad Markovic évoque notamment une équipe trop soft pour pouvoir l’emporter.

Troisième match en seulement cinq jours pour les joueurs de la JDA Dijon (après les victoires face au Mans et sur le parquet de Roanne, après prolongation, respectivement lundi et samedi derniers), qui ont rapidement été dépassés face à une équipe de Ludwigsburg parfaitement rentrée dans son match. De quoi faire déjouer les Bourguignons, qui ont été obligés de courir derrière le score jusqu’à la fin du match. Malgré quelques lueurs d’espoirs, les hommes de Nenad Markovic ne sont jamais parvenus à passer en tête et n’ont cette fois pas pu faire mieux que de s’incliner : 84 à 72. Une défaite qui n’enlève en rien leur chance de se qualifier pour la suite de la compétition, même s’il va leur falloir batailler davantage sur les derniers matchs, eux qui figurent encore, à l’heure actuelle, en tête de leur groupe, grâce notamment à plus de matchs joués.

En conférence de presse d’après-match, c’est un Nenad Markovic passablement agacé qui est revenu sur ce revers à domicile, entre un manque d’agressivité certain, un arbitrage qui ne lui a pas plu – et qui n’a plu non plus au public dijonnais, qui l’a fait savoir – et un adversaire méritant.

« Si vous regardez les paramètres du jeu, à la mi-temps et maintenant, ce ne sont que des points après des pertes de balles, 6 à 14 en leur faveur et des points de seconde chance, 2 à 10 en leur faveur. 19 points de notre banc, 33 de leur banc. On a concédé trop de rebonds offensifs, trop de points faciles. Nous n’avons pas pu répondre, dans aucun aspect du jeu en première mi-temps. On était trop soft défensivement pour se battre contre ce genre d’équipe. Et offensivement, on n’a pas réussi à faire bouger le ballon correctement, on s’enfermait dans des dribbles alors qu’on en avait parlé et qu’on s’était préparé. Mais on n’est jamais seul sur un terrain. On a nos idées mais il y a un adversaire qui est là pour tuer ces idées. Et Ludwigsburg est une équipe très réfléchie et nous n’avons pas réussi à les égaler. Pendant un long moment, nous avons joué sans commettre de fautes et c’est impensable dans ce genre de match de ne pas en commettre, surtout en encaissant des points sur chaque occasion ! Ils nous ont complètement sorti du match dès la première mi-temps et ça leur a donné de la confiance. En seconde période, nous nous sommes battus, intensément. Mais bon… c’est un match qui a basculé en leur faveur et ils le méritent. C’est une équipe très très difficile à jouer. On se doit d’être plus malin dans ce genre de situations. À chaque fois qu’on est revenu au score, on a commis des erreurs : des balles perdues, des fautes offensives, des erreurs d’arbitrage. Parce que oui, disons-le, l’arbitrage n’a pas été au niveau pour ce match. »

Photo : Nenad Markovic (Basketball Champions League)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019