Pedro Calles, entraîneur d’Hambourg : « Boulogne-Levallois a été meilleur dès la première minute »

Killian Verove
0

Sur le parquet du Palais des Sports Marcel Cerdan, Boulogne-Levallois n’a fait qu’une bouchée qu’une équipe d’Hambourg diminuée (85 à 62). Un détail à prendre en compte selon les deux entraîneurs opposés à l’occasion de ce 14ème match d’Eurocup.

11 points d’avance après 10 minutes de jeu, 21 à la pause et jusqu’à 30 en deuxième mi-temps, autant dire que Boulogne-Levallois a très rapidement pris le bon bout face à Hambourg. Et ce, jusqu’à finalement s’imposer largement : 85 à 62, devant son public. Un cinquième succès consécutif en Eurocup, acquis grâce à une défense bien en place, qui a su contenir l’équipe allemande pour la forcer à réaliser son deuxième match avec le score le plus bas cette saison. La faute sans doute à un effectif décimé, mais pas que. Les hommes de Vincent Collet ont su montrer la différence de niveau qu’il y avait entre les deux équipes, comme le montre l’évaluation collective finale, évidemment en faveur des Metropolitans 92 : 112 à 43.

De quoi permettre à Vincent Collet d’offrir des minutes au jeune Assemian Moulare, qui en a profité pour se montrer, sans retenue. 8 points à 3 sur 5 aux tirs, 2 passes décisives, 2 contres et 2 pertes de balles en 18 minutes pour le jeune arrière de 19 ans. À noter également le double-double réalisé par un Tomer Ginat dominant, qui a terminé la rencontre avec 12 points et 10 rebonds pour 25 d’évaluation. Will Cummings a quant à lui terminé meilleur co-marqueur du match (avec Lukas Meisner, joueur d’Hambourg) avec 17 points, quelques jours seulement après en avoir planté 29 dans la victoire face à l’ASVEL, en Betclic Élite. Avec 9 victoires en 14 rencontres d’Eurocup, Boulogne-Levallois pointe à la troisième place du groupe A, synonyme d’avantage du terrain en huitièmes de finale.

Tous deux présents en conférence de presse d’après-match, Vincent Collet et Pedro Calles, respectivement entraîneur de Boulogne-Levallois et d’Hambourg, sont revenus sur ce match et sur la domination des Metropolitans 92 :

« Tout d’abord, il leur manquait des joueurs, donc cela a changé le scénario du match. Nous avons joué une meilleure défense, en particulier sur Homesley. On a arrêté leur rythme, bien sûr, ils auraient pu faire plus de tirs, et offensivement on a très bien partagé le ballon en première mi-temps. Ils se sont améliorés en seconde période, en défendant mieux, et nous avons fait quelques erreurs. »

Vincent Collet, entraîneur de Boulogne-Levallois

« Nous devons apprendre de ce match. C’est pourquoi nous sommes venus ici, nous ne sommes pas venus pour rien, donc nous devons en tirer des leçons. Il faut récupérer des joueurs qui n’ont pas pu participer à ce match et grandir à partir de là… Ils ont été meilleurs dès la première minute. Ils ont marqué en contre-attaque, sur nos ballons perdus et ils ont contrôlé tout le match. »

Pedro Calles, entraîneur d’Hambourg

Photo : Boulogne-Levallois (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019