Eurocup féminine : Bourges écrase Basket Landes et rejoint le Final Four, Olivier Lafargue se dit « admiratif » !

Killian Verove
0

+17. Tel est le lourd bilan de ce quart de finale franco-français, qui a tourné en faveur de Bourges. Place désormais au Final Four de l’Eurocup féminine pour les joueuses d’Olivier Lafargue !

Accrochées à l’aller, c’est avec un court retard de deux points que les joueuses de Bourges ont débuté le match retour de ce quart de finale de l’Eurocup féminine, face à Basket Landes. Et autant dire qu’elles n’auront pas mis longtemps à rentrer dans leur match et à refaire leur retard, bien au contraire. Après seulement dix minutes de jeu, Bourges menait déjà 25 à 8. Une avance conservée jusqu’au terme d’une rencontre maîtrisée de bout en bout, finalement remportée 74 à 55 devant le public bouillant du Prado.

Côté boxscore, seule Marine Fauthoux se détache pour Basket Landes avec 20 points et 6 rebonds pour 17 d’évaluation. Trop peu pour lutter face à la puissance collective (117 d’évaluation collective à 44) d’une équipe de Bourges portée par cinq joueuses qui ont bouclé la rencontre avec une évaluation supérieure à 10. À commencer par Iliana Rupert, qui a terminé en double-double (12 points et 11 rebonds plus 3 contres pour 21 d’évaluation), suivie d’Elodie Godin (18), Laetitia Guapo (17), Isabelle Yacoubou et Sarah Michel (16).

Au terme de la rencontre, Julie Barennes et Olivier Lafargue ont chacun dressé un incontestable constat : Bourges a dominé Basket Landes de bout en bout, que ce soit dans le jeu produit ou dans l’intensité mise sur le terrain. De quoi permettre à Olivier Lafargue et à ses joueuses d’accéder au Final Four de la compétition, où elles affronteront Galatasaray. Impuissance d’un côté, fierté de l’autre, les deux entraîneurs se sont exprimés en conférence de presse d’après-match.

« Bourges était injouable en première mi-temps, en deuxième aussi. On mérite de perdre aussi largement parce qu’on n’était pas dans le match donc c’est le tarif. Et forcément, si tu les laisses jouer, elles sont injouables, c’est sûr. Bourges a très bien joué, je les félicite. Après, nous, on n’est pas là, on a subi… On a peut-être cru que ça allait être serré mais on n’a pas fait les efforts pour que ça le soit. On a pris le match à l’envers. On n’a pas réussi à sortir de cette spirale, on les a regardé jouer. »

Julie Barennes, coach de Basket Landes

« Franchement ? Je suis admiratif de ce qu’ont fait les filles : l’énergie qu’elles ont dégagé, le coeur qu’elles y ont mis… Chapeau à tout l’équipe. C’est pour vivre des matchs comme ça qu’on fait ce métier. Et puis l’ambiance qu’il y avait. Je pense que le Prado savait que c’était un match important, qu’on avait été chahuté à l’aller et qu’il fallait que le public soit derrière les filles. C’était vraiment génial. On sait qu’on est capable de faire de gros matchs mais là, on n’a fait un très gros match, après trois déplacements. Un match référence ? Je pense qu’à un moment donné, même si on ne veut jamais le dire pour se dire qu’on pourra toujours casser le plafond et aller plus haut, là c’est quand même fort ce qu’elles ont fait, c’est extraordinaire. Je ne parlerai pas de Galatasaray ou de qui que ce soit d’autre maintenant. On va d’abord se réjouir de la performance du soir et après on se tournera vers le reste. »

Olivier Lafargue, coach de Bourges

Photo : Bourges (Eurocup féminine)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019