Orléans perd gros face au Portel, Germain Castano s’agace : « On a l’haleine qui sent le champagne alors que ça devrait sentir le vieux rhum ! »

Killian Verove
0

Au terme d’un match crucial en vue du maintien, perdu face à Le Portel, Germain Castano s’est exprimé, comme à son habitude, sans langue de bois, sur cette défaite qui coûte cher à Orléans.

Avant d’affronter, à la suite, des équipes comme Limoges, Monaco ou l’ASVEL, Orléans se devait de remporter un match ô combien important au vu de la situation dans laquelle se trouve le club. Mais, au terme de 40 minutes indécises, c’est bel et bien Le Portel qui a pris le meilleur sur son adversaire du soir, en profitant ainsi pour le doubler au classement. Avec 8 victoires et 15 défaites de part et d’autres, c’est grâce à la différence particulière que les Stellistes pointent à la 15ème place de Betclic Élite, juste devant Orléans, 16ème. Un position de plus en plus inconfortable, d’autant plus que les hommes de Germain Castano, premiers non relégables, ne comptent qu’une victoire d’avance sur Roanne, 17ème avec 7 victoires et 16 défaites.

Cette défaite, Germain Castano en a évidemment parlé en conférence de presse, dans des propos clairs, nets et précis, rapportés par France Bleu Orléans. Avec, comme à son habitude, une métaphore qui vaut bien mieux que dix minutes d’explications complexes.

« Il y a plusieurs détails qui me chagrinent. À commencer par une chose, dont on avait parlé avec les joueurs : en vouloir plus que l’adversaire. On en a peut-être voulu autant qu’eux, mais ça ne suffit pas. Il faut en vouloir plus que qui que ce soit, d’autant plus quand tu es chez toi ! Ça, c’est le premier point à souligner. Après, oui on ne met que 71 points, on s’adapte mal sur certaines petites choses mais on encaisse 48 points sur deux quart-temps, dans un match contre un concurrent direct, ça aussi c’est compliqué. On encaisse 27 points sur les onze premières minutes ! C’est ça qui me dérange ! Qu’on titube un peu en attaque, qu’on mette un petit peu moins de ballons dedans, tout ça oui. Mais le reste, je ne sais pas comment l’expliquer… On a parfois l’haleine qui sent le champagne, alors que ça devrait sentir le vieux rhum ou le whisky. On n’est pas assez… Il faut envoyer plus ! On fait des erreurs parfois, c’est incroyable… On manque de consistance. C’est tout ça qui me dérange. »

Germain Castano, entraîneur d’Orléans

Photo : Germain Castano (OLB45)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019