La frustration de Léopold Cavalière (Strasbourg) après l’énorme come-back du Paris Basketball : « On aurait dû tuer le match… »

Killian Verove
0

Alors qu’elle semblait avoir le match en main, la SIG Strasbourg s’est fait surprendre par le Paris Basketball. Une défaite au goût amer selon Lassi Tuovi et Léopold Cavalière.

À deux minutes de la fin du match, Strasbourg menait 82 à 74, devant son public. Et puis, plus rien, plus un seul point marqué. Le Paris Basketball a terminé la rencontre sur une incroyable série, infligeant un 13 à 0 aux joueurs de la SIG. Résultat, ce sont bien les hommes de Christophe Prat, emmenés par Juhann Begarin (21 points pour 18 d’évaluation), l’ont emporté sur le parquet du Rhénus : 82 à 87.

Lassi Tuovi, coach de la SIG Strasbourg, et Léopold Cavalière (l’un des meilleurs strasbourgeois de la rencontre avec 16 points et 13 rebonds pour 23 d’évaluation), ont livré leurs impressions au terme de la rencontre, dans des propos rapportés par le site officiel du club.

« Il nous fallait encore un stop après le temps mort pour avoir la balle et finir le match, et on n’a pas pu le faire puisque Paris a enchaîné un 0-13 sur les deux dernières minutes. Parfois, le basket ball est superbe comme on l’a vu les deux derniers jours et ce soir on a vu l’autre côté du basket.Oui on a 28 fautes et eux 15… Ce sont des chiffres importants, suffisamment parlants. On est habitué à jouer des matchs très physiques. Si tu n’es pas totalement concentré, tu as quelques secondes de retard et quand tu te fais stopper, on te siffle une faute. C’est la même chose quand tu essayes de prendre des rebonds et que tu prends des coups. C’était dur pour nous, mais quand tu as 8 points d’avance à domicile à 2 minutes de la fin, personne ne doit te prendre le match et encore moins perdre. Soyons honnêtes ! Quand tu as 27 rebonds offensifs 82 tirs sur un match, tu ne peux pas dire qu’ils n’ont pas essayé ! C’est un match dur, donc maintenant il faut vraiment qu’on récupère. On va analyser le match et se préparer au match à Cholet de ce week-end. Cholet gagne tous leurs matchs en ce moment et se rapproche du Top 8, donc il ne faut pas passer à côté de ce match. »

Lassi Tuovi, entraîneur de Strasbourg

« Beaucoup, beaucoup de frustration. C’est un match qui ne fait pas forcément du bien quand tu le prends, mais qui fait très mal quand tu ne le prends pas. Et ce soir, ça fait très mal. Je pense qu’on aurait dû tuer le match en première mi-temps. On ne doit pas leur laisser l’occasion d’espérer. Et ce soir, on ne l’a pas fait. C’est dommage, parce que laisser espérer cette équipe qui a un jeu un peu brouillon et du talent, leur a permis de mettre des tirs un peu fous à la fin et c’est à ce moment que la confiance grimpe. J’avais l’impression que l’énergie était là, mais il n’y avait peut-être pas assez de concentration. Pourtant, le coach avait insisté là-dessus. Il nous avait dit : « Les gars avec nos résultats du week-end, le Rhenus poussera, l’énergie sera là » et c’est ce qu’il s’est passé. Pour autant, ,on n’a pas su rester concentré et on a fait ce match de trainard qu’avait fait Nanterre avant nous et qu’on voulait impérativement éviter.
Est-ce que je considère que l’arbitrage a pesé dans cette fin de match ? Oui. Est-ce que c’était juste ? Je ne sais pas. L’erreur a été de laisser la possibilité aux arbitres de décider du match. On doit faire en sorte qu’ils n’en aient même pas la possibilité. Ils peuvent donner 6 fautes à la fin, ce n’est pas grave si on est à +20. Mais ce soir, nous étions à +3, ils donnent énormément de lancer à la fin. »

Léo Cavalière, joueur de Strasbourg

Photo : Léopold Cavalière (Basketball Champions League)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019