Euroleague féminine : un désir de vengeance, un sens de la famille, un entraîneur avisé… Gabby Williams détaille les ingrédients en faveur de Sopron

Le 8 avril prochain débute le Final Four de l’Euroleague féminine. Gabby Williams croit dur comme fer que Sopron peut aller chercher le titre et elle en a détaillé les raisons.

À l’aube du Final Four de l’Euroleague féminine, Gabby Williams a livré une longue interview pour le site officiel de la compétition, dans laquelle elle évoque tous les éléments qui pourraient permettre à son équipe, Sopron, de remporter le titre final. Outre le savoir-faire et l’expérience des joueuses plus expérimentées, une défense acharnée et la présence dans l’effectif de joueuses en grande forme, l’ailière de 25 ans a fait part de sa volonté de se venger, après l’élimination en demi-finale la saison passée. Un esprit combatif alimenté par tout un groupe, qu’elle compare à une grande famille. Mais avant même de rêver de titre, Gabby Williams sait pertinemment qu’il va leur falloir affronter Avenida, en demi-finale, le 8 avril prochain.

« Il y a un sentiment de déjà vu en retrouvant Avenida. Je suis quelqu’un qui aime la vengeance. Cela me rend encore plus excitée. Le titre est à la portée de n’importe qui. J’ai l’impression que nous avons un avantage énorme car nous avons tellement de joueuses dans l’équipe qui savent comment gagner. Nous avons des joueuses qui l’ont fait depuis si longtemps et, surtout, elles l’ont fait avec Sopron. Ce club dégage de fortes vibrations familiales parce que beaucoup de joueuses sont ici depuis longtemps. C’est généralement le signe d’un bon club si les gens ne veulent pas partir. C’est pour cette raison que je suis restée une deuxième année. Je pense que l’entraîneur Gaspar y est pour beaucoup aussi : il nous comprend en tant que joueuses et comprend ce qu’il faut pour amener une équipe au Final Four et ça s’est vérifié par ce que nous avons fait ces deux dernières années.

Nos entraînements sont également très compétitifs. Et ça me rend heureuse quand je vois mes coéquipières s’énerver à l’entraînement. C’est le genre d’énergie que j’aime voir. Bien sûr, tout le monde aime gagner et veut gagner. Mais c’est encore plus amusant lorsque vous avez autour de vous des personnes qui détestent vraiment perdre. »

Sur le plan personnel, Gabby Williams est l’une des pièces maîtresses de l’effectif de Sopron. Élue joueuse défensive de l’année en Euroleague féminine la saison passée, l’internationale tricolore a cette fois été récompensée d’une place dans la deuxième équipe All-Stars, elle qui a jusqu’à présent compilé 13,4 points, 5,6 rebonds et 3,7 passes décisives de moyenne. Toujours dans cette même interview, elle a également confié à quel point elle continue à grandir en prenant part à cette compétition.

« Cette ligue m’oblige à faire évoluer mon jeu car la concurrence est très forte. Je pense que c’est quelque chose dont je n’avais pas vraiment conscience avant de m’y lancer. Je ne savais pas à quel point cela allait me pousser mentalement et physiquement. Je l’ai regardé à l’université et je savais que je voulais y jouer, mais je ne savais pas à quel point cela allait me forcer à grandir. Bien sûr, je n’ai jamais pensé que ce serait facile, mais je n’ai jamais rêvé que mon jeu pourrait s’améliorer comme ça. Cela montre bien le niveau de l’Euroleague féminine ! »

Photo : Gabby Williams (Euroleague féminine)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019