Sarah Michel avant la finale de la Coupe de France contre Basket Landes : « Quand on est Bourges, on a toujours la pression de gagner »

Clément Carton
0

Omniprésente au Final Four de l’Eurocup féminine, Sarah Michel espère bien soulever à nouveau la Coupe de France, dont la finale est programmée samedi à 14h30, elle qui l’a déjà gagnée à quatre reprises. 

Tout juste deux semaines après le titre européen, le collectif d’Olivier Lafargue veut passer la seconde et tout rafler sur son passage. Bourges souhaite inscrire pour la douzième fois de son histoire son nom au palmarès de la Coupe de France. Toutes les filles sont au diapason, y compris l’internationale française Sarah Michel (1,80 m, 33 ans).

« On arrive dans la partie sympa du championnat, qu’on attend le plus quand on joue au basket, le moment où on se bat pour gagner des trophées. On a surtout hâte d’être à l’Accor Arena pour jouer cette finale, car finalement cela fait un petit moment qu’on est qualifié (NDLR : victoire en demi-finale contre Villeneuve d’Ascq (85-69) le 13 mars dernier). On essaie de se préparer au mieux. Depuis le titre en Eurocup, on a essayé de changer d’état d’esprit, de se concentrer sur cette finale de Coupe de France et tout faire pour la remporter », a-t-elle annoncé sur le site de la FFBB.

À titre personnel, Sarah Michel a déjà disputé de nombreuses finales de Coupe de France, dont quatre victoires en 2007, 2016, 2017 et 2018. Elle aborde cette nouvelle échéance, sans pression particulière.

« Quand on est Bourges, on a toujours la pression de gagner et ramener des titres. Certains peuvent penser que l’on va gagner facilement, je sais que ça ne sera pas le cas. Ça va être un match disputé et compliqué. En Coupe d’Europe par exemple, on avait perdu là-bas à Basket Landes, et on avait gagné ensuite au Prado. Il y a peut-être beaucoup d’attentes car on a remporté l’Eurocup, mais la Coupe de France, ça n’a rien à voir. Certes c’est immense, mais ça reste un match comme un autre, qu’il faut aborder le plus normalement possible sans se faire dépasser par l’enjeu. C’est le deuxième titre qu’on peut remporter cette saison, donc cela va être décisif. »

Photo : Sarah Michel (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019