Incroyable, fou, extraordinaire… Les superlatifs de Germain Castano après le come-back absolument délirant d’Orléans

Killian Verove
0

Difficile de trouver des mots suffisamment forts pour décrire ce qu’Orléans est parvenu à faire face à Bourg-en-Bresse ce dimanche soir, passant de -32 à +2 en une mi-temps. Un scénario « extraordinaire » selon Germain Castano.

Après avoir frôlé l’humiliation, est venu le renversement de situation. Mené de 32 points juste avant la mi-temps, Orléans est passé tout près de la correction dans un match en retard de la 24ème journée de Betclic Elite. Mais c’était sans compter sur un des scénarios les plus abracadabrantesques de l’histoire de la LNB, au terme duquel les hommes de Germain Castano ont réalisé l’irréalisable : revenir des vestiaires avec d’autres intentions, refaire progressivement leur retard, renverser Bourg-en-Bresse et s’imposer finalement au buzzer, de deux tout petits points : 84 à 82. De la folie à l’état pur.

Interrogé après la rencontre, Germain Castano a presque manqué de superlatifs pour décrire ce qu’il venait de se passer sur le parquet du Palais des Sport d’Orléans. Et même si l’euphorie prédomine, l’entraîneur de 50 ans n’en oublie pas pour autant la première période réalisée par ses joueurs. Des propos rapportés par France Bleu Orléans.

« C’est juste incroyable ! Ça fait 19 ans que je fais ce métier, et c’est la première fois que ça m’arrive. J’ai déjà eu la chance, dans ma carrière, de revenir sur des trucs de fou, même avec Orléans, mais d’un -32, je n’ai jamais vécu ça. Après, c’est marrant, quand tu es dans l’euphorie, c’est extraordinaire ! Quand les arbitres vont voir les images, je me suis demandé si on allait aller en prolongation mais j’avais un bon pressentiment. Et puis au finale, ça fait un bien fou !

Après, dans le vestiaire, j’ai quand même dit à mes joueurs que j’avais envie de les insulter. Je ne l’ai fait pas fait après cette deuxième mi-temps mais la première est scandaleuse ! Dans l’intention surtout, d’autant plus qu’on est censé être en mission. Mais je ne sais pas quelle mission c’était en première mi-temps. C’était la grande vadrouille la mission, c’était un sketch ! Et puis, en seconde période, on change quelques petites choses et ça nous réussi, ça donne lieu à un scénario extraordinaire. Les joueurs sont allés provoquer cette chance, tout le mérite leur revient. C’est un très beau cadeau qu’ils se sont fait. »

Germain Castano, entraîneur d’Orléans

Photo : Germain Castano (OLB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019