Manresa et Sylvain Francisco tombent en finale de la BCL contre Tenerife et un grand Marcelino Huertas !

Clément Carton
0

D’une solidité à toute épreuve, Tenerife a dominé Manresa dimanche soir à Bilbao dans la première finale 100 % espagnole de l’histoire de la Basketball Champions League (87-98). L’équipe de Marcelino Huertas (13 points, 14 passes) soulève sa deuxième BCL, cinq ans après 2017. L’international français Sylvain Francisco s’est bien battu (12 points).

Malgré 5 000 supporters catalans en furie pendant 40 minutes, Manresa ne remportera pas la première coupe d’Europe de son histoire ce dimanche soir. Les coéquipiers de Sylvain Francisco sont tombés sur plus forts qu’eux en finale à la Bilbao Arena (87-98). Emmenés par le coach le plus victorieux de l’histoire de la compétition, Txus Vidorreta, les insulaires de Tenerife inscrivent ainsi leur nom au palmarès de la BCL pour la deuxième fois, après le trophée inaugural glané en 2017. Ils rejoignent San Pablo Burgos en nombre de victoires dans la compétition (deux). 

La première finale 100 % espagnole de l’histoire de la BCL s’est jouée à l’expérience. Alors que les demies avaient été particulièrement défensives, la rencontre débutait sur des bases extrêmement offensives. Fraichement nommé MVP de la compétition, l’ancien Orléanais Chima Moneke inscrivait les 12 premiers points de Manresa. Son rival finlandais Sasu Salin lui répondait en inscrivant 10 des 16 premiers points de Tenerife, qui passait le premier 8-0 de la partie (9-16, 6e). Bien contenu par la défense des insulaires – qui forçaient les Catalans à entrer dans la pénalité après 5 minutes seulement -, l’international français Sylvain Francisco restait muet dans le premier quart-temps (25-27).

Tenerife faisait alors la course en tête (29-34, 13e), mais Manresa s’accrochait avec les retours sur le terrain de Chima Moneke et de Sylvain Francisco, auteur d’un splendide contre sur Marcelino Huertas et d’un 3-points plein de sang-froid, pour reprendre les commandes (36-34, 15e, puis 43-42, 17e). A son tour, Tenerife tentait de s’accrocher grâce à son duo d’expérience, Marcelino Huertas – Giorgi Shermadini, auteur de 19 points à la pause. Le champion 2017 était tout de même derrière la mi-temps (50-49) malgré beaucoup plus d’adresse (69 % aux tirs contre 47,5 % pour Manresa).

MVP à 38 ans, Marcelino Huertas écrit un peu plus sa légende

Le mano-a-mano allait prendre un tournant au troisième quart-temps. L’équipe de Txus Vidorreta passait un 14-4 à celle de Pedro Martinez au retour des vestiaires (54-63, 25e) avant de prendre un peu plus le large (58-69, 27e). Poussé par son public, la formation de Manresa s’accrochait comme elle pouvait. Mais l’équipe catalane voyait son MVP Chima Moneke sortir sur blessure, en se tenant la tête dans les mains. Et Marcelino Huertas (14 passes décisives) continuait des distribuer caviars sur caviars, notamment à Kyle Wiltjer. Tenerife remportait le seul troisième acte 33 à 17 (69-82).

« Resa » n’abiquait pourtant jamais (79-91, 36e puis 83-93, 38e) mais l’inévitable Marcelino Huertas, 39 ans le 25 mai, élu MVP de la finale, inscrivait encore une fois un panier quasi-décisif. Lenovo Tenerife termine la rencontre avec 98 points inscrits, soit le deuxième plus grand total lors d’une finale (l’AEK avait inscrit 100 points contre l’AS Monaco en 2018), et 26 passes décisives, un nouveau record en finale. L’équipe pouvait logiquement aller soulever la deuxième BCL de son histoire.

Grâce à ce nouveau triomphe, Txus Vidorreta devient le deuxième entraîneur à avoir remporté plusieurs titres en BCL, après le doublé réalisé par son compatriote Joan Penarroya avec San Pablo Burgos (2020, 2021). C’est le premier trophée européen majeur que le coach remporte avec Marcelino Huertas, qui est devenu le premier joueur à totaliser plus de 10 passes décisives lors d’une finale de la BCL.

A Bilbao (Espagne).

Boxscore Baxi Manresa – Lenovo Tenerife

Palmarès de la BCL :
2016-2017 : Iberostar Tenerife (ESP), contre Banvit (TUR)
2017-2018 : AEK Athènes (GRE), contre Monaco (FRA)
2018-2019 : Segafredo Virtus Bologne (ITA), contre Iberostar Tenerife (ESP)
2019-2020 : San Pablo Burgos (ESP), contre AEK Athènes (GRE)
2020-2021 : San Pablo Burgos (ESP), contre Pinar Karsiyaka (TUR)
2021-2022 : Lenovo Tenerife (ESP), contre BAXI Manresa (ESP)

Photo : Sylvain Francisco – Manresa (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019