Mam Jaiteh après le titre d’Eurocup avec la Virtus Bologne : « Il va me falloir quelques jours pour réaliser »

Clément Carton
0

Mercredi soir, la Virtus Bologne a dominé outrageusement la finale de l’Eurocup 2022 face aux Turcs de Bursaspor. Réactions des internationaux français vainqueurs Mam Jaiteh, MVP de la compétition, en double-double (13 points, 10 rebonds), et Isaïa Cordinier.

Devant 9 700 supporters et dans une ambiance folle, la Virtus Bologne a remporté mercredi soir l’édition 2022 de l’Eurocup et validé sa place en Euroleague pour la saison prochaine. Nommé MVP de la compétition, Mam Jaiteh était passé à côté en première mi-temps (2 points à 1/6 aux tirs, 3 fautes) avant d’être l’un des principaux artisans de la seconde, terminant la partie à 13 points à 6/13 aux tirs et 10 rebonds.

« C’est un sentiment incroyable. Ça ne peut pas être mieux que ça. Je ne peux même pas décrire ce que je ressens maintenant. Il va me falloir quelques jours pour réaliser car je suis incapable de le faire là. Nous avons traversé beaucoup de hauts et de bas. Regardez ces gars… Un groupe incroyable. Bursaspor n’abandonne jamais, nous les avons toujours respectés et nous savions que jusqu’à ce que le chronomètre s’arrête, nous ne pouvions pas nous détendre. Je suis tellement fier, tellement heureux. Je n’ai pas de mots, je suis juste profondément content. J’espère que ce sentiment là va durer éternellement », a livré Mam Jaiteh au site de l’Eurocup.

https://twitter.com/Frenchcoach92/status/1524504572013821952

L’autre international français de la Virtus Bologne, Isaïa Cordinier, est davantage passé à côté de sa finale (0 point à 0/1 au tir, 2 rebonds, 2 interceptions en 13 minutes). Mais qu’importe !

« C’est incroyable. Premiers playoffs, première victoire, c’est vraiment gratifiant d’écrire une page historique du club. Ce soir, nous avons terminé le travail… et c’est addictif ! Je veux juste plus. La défense était la clé. C’est ce sur quoi nous avons travaillé ces derniers mois. Identité, combat, esprit d’équipe… nous étions affamés ! Regardez Kyle (Weems) et ses deux contres incroyables pour sceller la victoire. Ça, c’est gagner au basket… Merci également aux fans, on a joué dans une ambiance de folie. Forza Virtus ! »

Six ans après avoir été reléguée en deuxième division italienne, la Virtus Bologne est ainsi de retour là où elle devrait être, en Euroleague. 

Photo : Mam Jaiteh (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019