Le deuxième cinq de la saison d’Euroleague a été dévoilé !

Killian Verove
0

Découvrez qui sont les cinq joueurs élus dans la All-EuroLeague Second Team de la saison 2021-2022.

Après avoir dévoilé son cinq majeur de la saison 2021-2022, l’Euroleague a annoncé quels sont les cinq autres joueurs qui figurent dans le deuxième cinq, appelé All-EuroLeague Second Team. À l’issue d’un processus de vote auquel ont participé les médias, les fans, les capitaines et entraîneurs des équipes d’Euroleague, ont été élus :

  • Vasilije Micic – Anadolu Efes Istanbul
  • Vladimir Lucic – Bayern Munich
  • Shavon Shields – AX Armani Exchange Milan
  • Kostas Sloukas – Olympiakos
  • Georgios Papagiannis – Panathinaikos Athènes

Le communiqué de l’Euroleague :

Kostas Sloukas, Olympiakos Piraeus

En tant que floor general et leader émotionnel de l’Olympiakos Piraeus, Kostas Sloukas a souvent fait la différence au cours d’une campagne qui a vu les Reds terminer à la deuxième place de la saison régulière avant d’éliminer l’AS Monaco dans une série de cinq matchs de playoffs pour atteindre le Final Four pour la première fois depuis 2017. Sorti du banc dans toutes ses 35 apparitions, sauf une, Sloukas s’est classé cinquième de la ligue pour les passes décisives (4,9) et a atteint une moyenne de 11,9 points par match, un record en carrière. Il a également établi des records en carrière pour les tirs à trois points et les lancers francs réussis, avec 59 et 86 respectivement. Sloukas a enterré un saut de la victoire à deux secondes de la fin pour couler le Fenerbahçe Beko Istanbul au 7e tour et a battu le buzzer en prolongation pour battre l’Anadolu Efes Istanbul au 23e tour. Le meneur de jeu vétéran est passé à la vitesse supérieure lors de l’après-saison. Sloukas a terminé quatrième des playoffs d’EuroLeague en termes de PIR moyen (18,2), septième en tant que marqueur (14,8) et huitième en tant que passeur (3,8). Il a réussi plusieurs tirs à trois points lors des cinq matchs de playoffs. Pour le triple champion d’EuroLeague, il s’agit de sa deuxième distinction All-EuroLeague.

Vasilije Micic, Anadolu Efes Istanbul

Après avoir aidé les champions en titre de la Turkish Airlines EuroLeague à atteindre le Final Four qui s’est tenu dans sa ville de Belgrade, le meneur de jeu de l’Anadolu Efes Istanbul, Vasilije Micic, a été sélectionné dans la deuxième équipe All-EuroLeague. Micic, qui a remporté cette saison le trophée Alphonso Ford du meilleur marqueur, a été le meilleur marqueur de l’EuroLeague en saison régulière (18,1 points par match) et en playoffs (18,5 points par match). Il a marqué 20 points ou plus dans exactement la moitié de ses 32 apparitions cette saison et a également terminé sixième pour les passes décisives (4,6 apg.) et septième pour l’indice de performance moyen (17,5 par match). Micic s’est classé septième pour les tirs à trois points (2,1 par match) et était également deuxième de son équipe avec 1,2 interception par match. Au cours de la saison, Micic a été MVP du tour trois fois, ce qui était le plus grand nombre de la ligue, y compris un double-double contre le Maccabi Playtika Tel Aviv pour un PIR de 30 au tour 27 et un effort de 29 points contre le Real Madrid au tour 31. Il s’agit de la troisième sélection consécutive dans l’équipe All-EuroLeague pour Micic, qui était membre de la deuxième équipe en 2018-19 et de la première équipe la saison dernière lorsqu’il a été nommé MVP de l’EuroLeague.

Shavon Shields, AX Armani Exchange Milan

Le petit attaquant de l’AX Armani Exchange Milan, Shavon Shields, a été sélectionné dans la deuxième équipe All-EuroLeague pour la deuxième saison consécutive. Bien qu’il ait manqué 14 matchs en raison d’une fracture de l’avant-bras au milieu de la saison régulière, Shields a été le leader de Milan sur le terrain avant et après sa blessure. Il a aidé l’équipe à terminer troisième de la saison régulière avec une fiche de 19-9, ce qui a permis à Milan de participer pour la deuxième fois consécutive aux séries éliminatoires. Il a mené l’équipe à la fois en termes de points (13,0 points par match) et de minutes jouées (29:48), ces dernières représentant le huitième meilleur score de la ligue. La blessure n’a pas empêché Shields d’afficher les meilleures moyennes de sa carrière en rebonds (4,0), passes décisives (2,8) et interceptions (1,1). L’attaquant milanais a enregistré des PIR à deux chiffres dans 19 de ses 24 apparitions cette saison et a affiché une moyenne de 14,2 par match. Shields a été une force dans les séries éliminatoires de l’EuroLeague ; il a marqué 21 points et pris 8 rebonds lors du deuxième match pour mener une équipe victime de blessures à sa seule victoire dans la série contre l’Anadolu Efes Istanbul et a été le meilleur intercepteur de cette phase (1,8) tout en jouant le cinquième plus grand nombre de minutes (31:34) en moyenne.

Vladimir Lucic, FC Bayern Munich

Pour la deuxième saison consécutive, le FC Bayern Munich a été à deux doigts de défier les pronostics et d’atteindre le Final Four pour la première fois, et l’attaquant vedette Vladimir Lucic a été au cœur du défi de l’équipe. L’attaquant vedette Vladimir Lucic a été au cœur du défi de l’équipe. Lucic a mené l’équipe en termes d’indice de performance (14,2 par match) et s’est classé deuxième en termes de score (12,2 points par match) et de rebond (4,2 points par match). Il a été mis sur la touche pendant les quatre premiers matchs de la saison, le Bayern tombant à 0-4. À son retour, le Bayern a rapidement remporté trois victoires consécutives, Lucic marquant 17 points lors de la cinquième journée au Zalgiris Kaunas et 20 points lors de la sixième journée contre l’AX Armani Exchange Milan. Il a ensuite établi un record de rebond avec 14 rebonds au Round 17 contre Baskonia Vitoria-Gasteiz. Lucic a sacrifié son corps à maintes reprises en commettant le quatrième plus grand nombre de fautes (4,4 par match) et en tentant le cinquième plus grand nombre de lancers francs (3,5 par match). Lucic était également 10e de la ligue pour la précision des lancers francs (88,1%). Lucic a également mené le Bayern au PIR (15,4) et au scoring (11,2) lors des playoffs. Il s’agit de la deuxième sélection de Lucic pour la All-EuroLeague.

Georgios Papagiannis, Panathinaikos OPAP Athènes

Georgios Papagiannis vient de réaliser la meilleure saison de sa carrière avec le Panathinaikos OPAP Athènes. Le centre des Verts est devenu le quatrième joueur de l’histoire de la compétition à être en tête de l’EuroLeague pour les rebonds (8,2) et les tirs bloqués (1,7) – rejoignant ainsi Arvydas Sabonis, Ekpe Udoh et Andrei Kirilenko – et le premier de ce siècle à avoir une moyenne supérieure à 8,0 rebonds et 1,7 contres. Papagiannis a également mené la ligue en termes de rebonds défensifs avec 6,0 par match, ce qui était le meilleur résultat de la ligue en cinq ans. Papagiannis a brillé pour le Panathinaikos de différentes manières, notamment en se classant troisième au classement général avec 4,7 tirs à deux points réussis par match. Il l’a fait avec une précision de 64,3 %, ce qui le plaçait au 15e rang de la compétition cette saison. En plus d’afficher ses meilleurs résultats en termes de rebond, de rebond défensif, de blocs et de tirs à deux points, Papagiannis a également établi des records en carrière avec 10,3 points par match, 72,7 % de lancers francs et une moyenne de 28:24 minutes jouées. Il a mené la ligue avec huit doubles-doubles, notamment lors de la finale de la saison régulière lorsque Papagiannis a affiché 14 points, 12 planches et 4 blocs pour un PIR de 31 contre le Fenerbahce Beko Istanbul pour remporter les honneurs de MVP du tour. Tout cela a aidé Papagiannis à obtenir sa première sélection All-EuroLeague.

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019