Sur le fil, l’ASVEL élimine Cholet et rejoint Dijon en demi-finales !

Clément Carton
0

Après avoir perdu l’avantage du terrain puis l’avoir récupéré à la Meilleraie, l’ASVEL a tremblé dimanche soir lors d’une belle sous haute tension contre Cholet, devant ses supporters, pour rejoindre les demi-finales de Betclic Élite (84-82). Les hommes de T.J. Parker retrouveront Dijon dès mercredi (20h).

On avait vu Kevin Durant à Gaston-Médecin pour soutenir la Roca Team en Euroleague, on a cette fois-ci vu Giannis Antetokounmpo dans les tribunes de l’Astroballe pour supporter son frère Kostas et l’ASVEL. Si T.J. Parker n’a pas laissé l’opportunité au jeune grec de développer son jeu, son équipe a fini par décrocher son ticket pour les demi-finales de Betclic Elite. Les Villeurbannais défieront Dijon dans un remake de la finale 2021, qui s’étaient déroulée en match sec. 

Mais comme lors des match 1 et match 2, Cholet n’a jamais rendu les choses facile au collectif villeurbannais. Si Chris Jones, auteur de trois tirs à 3-points dans les trois premières minutes, avait mis l’ASVEL sur orbite (12-5, 3e), CB n’a jamais été plus distancé, porté par son attaque et notamment son futur international tricolore Yoan Makoundou (20 points, 5 rebonds), auteur de plusieurs dunks dans le premier quart-temps (26-22). Au deuxième, l’équipe de T.J. Parker faisait la course en tête, jusqu’à ce que celle de Laurent Vila continue de faire preuve d’adresse et de collectif (35-36, 16e). La blessure – qui semble lourde – au genou de Charles Kahudi a quelque peu refroidit l’Astroballe, qui voyait son équipe douter à la pause (44-46).

Cholet, jusqu’à la dernière seconde

Les incertitudes furent très vite levées avec un 11-0 villeurbannais dès le retour des vestiaires, suivi d’une belle entrée de Victor Wembanyama auteur de deux trois-points consécutifs, dont un avec la faute. Mais encore, l’ASVEL ne parvenait pas à tuer le match après trois quart-temps (68-62). Dans l’ultime période, elle dut s’en remettre à Elie Okobo (17 points) et David Lighty (12 points). Mais l’écart n’était jamais définitif, les Choletais donnant leur coeur à ce qui pouvait être – et sera – sa dernière bataille de la saison.

Boris Dallo et Yoan Makoundou permettaient à Cholet de revenir à -2 à deux reprises dans les deux dernières minutes. Le dernier cité avait même eu la belle de l’égalisation à 84-82 dans l’ultime minute. Mais ce shoot manqué combiné à la perte de balle de Dominic Artis et à un ultime rebond offensif villeurbannais eurent finalement raison de la série. La tête haute, l’équipe de Laurent Vila peut être très fière de sa saison, et de ce quart-de-finale qu’elle a rendu passionnant de la première à l’ultime seconde. 

Les playoffs de l’ASVEL, leader de la saison régulière, continueront ainsi contre Dijon, cinquième et tombeur de Limoges, dès mercredi et vendredi soirs, toujours à l’Astroballe. Une demi-finale qui se jouera cette fois au meilleur des cinq manches.

Boxscore Cholet – ASVEL / Résultats playoffs

Photo : Elie Okobo (Infinity Nine Media)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019