Nigeria : La colère du président des Toronto Raptors et du coach des Boston Celtics

Sacha Rutard
0

La décision du gouvernement nigérian de retirer ses équipes nationales des compétitions internationales, pendant deux ans, a provoqué la colère du président des Toronto Raptors, Masai Ujiri, et de l’entraîneur des Boston Celtics, Ime Udoka, qui sont d’origine nigériane.

Masai Ujiri a publié une lettre ouverte et Ime Udoka, dont l’équipe joue actuellement la finale NBA contre les Golden State Warriors, a également remis en question les motifs de la décision des responsables gouvernementaux.

« Les dirigeants de l’écosystème du basket-ball au Nigeria continuent de priver nos jeunes de leur présent et de leur avenir tout en déchirant toute la communauté du basket-ball, cela doit cesser », a écrit Ujiri.

La FIBA a retiré, la semaine dernière, le Nigeria de la Coupe du monde féminine qui aura lieu en septembre et de le remplacer, dans le groupe de la France, par le Mali. L’équipe nationale masculine est pour sa part en lice pour se qualifier pour la Coupe du monde 2023, une étape vers les Jeux de Paris en 2024. Mais si l’interdiction du gouvernement nigérian demeure, il n’y a presque aucun scénario réaliste dans lequel les équipes du Nigeria pourraient se qualifier pour Paris 2024.

Udoka a déclaré que la fédération nigériane souffrait de désorganisation, malgré le soutien logistique des Golden State Warriors. L’équipe nigériane était coachée aux JO de Tokyo par Mike Brown, alors assistant aux Warriors et passé depuis à Sacramento.

« Il y a beaucoup des mêmes choses auxquelles j’ai dû faire face en tant que joueur, ce qui est décevant. C’était aussi un problème l’été dernier. Brown a reçu une grande aide logistique des Warriors alors qu’il rassemblait l’équipe nigériane, dont beaucoup étaient des joueurs de la NBA, pour un camp d’entraînement. Il a dû tout superviser, de l’arrivée de l’équipement d’entraînement à la mise en place des préparatifs de voyage, et même à la création d’une fondation caritative qui tentait de collecter 1 million de dollars pour soutenir les programmes de l’équipe nationale.

Les problèmes du basket nigérian tournent autour d’une lutte pour le leadership à la fédération nationale, qui a élu deux présidents différents lors d’élections parallèles en janvier. Le gouvernement souhaite nommer un comité intérimaire pour diriger la NBBF jusqu’à ce que ses problèmes soient résolus, mais a également annoncé son intention de « réorganiser » tous les domaines du basket nigérian, y compris la ligue nationale.

« Le moment du changement est venu », a écrit Ujiri. « Je sais que tous les athlètes, dirigeants et acteurs du sport africain n’abandonneront pas le basket nigérian, et nous n’abandonnerons pas la jeunesse. Il est temps pour nous d’aller de l’avant. Nous avons besoin d’une nouvelle ardoise et d’un nouveau récit. Pour cela, tous les dirigeants qui se sont accrochés aux royaumes de la Fédération nigériane de basket-ball au cours des dernières années doivent tous démissionner. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019