Avant la Draft, découvrez « Road to Elite », la web-série qui suit six Français en quête de NBA

La rédaction
0

Betclic se présente comme fournisseur officiel de futurs talents NBA et le démontre par sa série « Road To Elite » qui suit l’évolution de six prospects français. Avant la Draft de ce jeudi 23 juin, c’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir le parcours de plusieurs d’entre eux, dont Ismaël Kamagate.

C’est le Jour J pour des dizaines de prospects du monde entier, le jour de la Draft, l’événement qui peut les envoyer tout droit vers la NBA. Parmi eux, se cachent plusieurs prospects français. Gage de reconnaissance pour les Américains ? Peut-être, car après Tony Parker, Boris Diaw, ou Nicolas Batum, le savoir-faire français en matière de formation de pépites est désormais reconnu à l’international.

À ce titre, le championnat de France représente un formidable réservoir de talents. À tel point que la Betclic Elite, qui nourrit également la scène européenne, se revendique aujourd’hui fournisseur officiel de joueurs NBA. Celle-ci va appuyer son propos à travers une web-série de cinq épisodes produite par le groupe Betclic, intitulée « Road to Elite », qui retrace le parcours de six « prospects » français dont l’objectif est d’évoluer un jour en NBA. Six joueurs au profil et au parcours différents.

Ismaël Kamagate et Yoan Makoundou, l’heure du choix

Parmi les Français qui visent la cuvée 2022, deux ont joué cette saison en Betclic Elite. Le Parisien Ismaël Kamagaté (2,11 m, 21 ans), poste 5 longiligne aux dimensions athlétiques extraordinaires, un travailleur réfléchi présenté comme encore un peu timide, sur les parquets comme en dehors ; et le Choletais Yoan Makoundou (2,06 m, 21 ans), poste 4 explosif, véritable machine à « highlights », l’un des joueurs les plus spectaculaires de Betclic Elite, qui a activement contribué à la deuxième partie de saison exceptionnelle de Cholet et va devoir se projeter sur ce qu’une vie de joueur NBA pourrait avoir comme impact sur son quotidien.

« Road to Elite » présente d’autres prospects qui ont finalement choisi de remettre leur Draft à plus tard : le meneur manceau Mathieu Gauzin (1,92 m, 21 ans), en quête de stabilité dans un rôle majeur en Betclic Elite dans un premier temps ; le meneur villeurbannais Matthew Strazel (1,82 m, 19 ans), talent précoce disposant déjà de deux saisons à plus de 30 matches avec l’ASVEL dans les jambes ; et le meneur parisien Milan Barbitch (1,96 m, 20 ans), qui baigne dans le basket depuis sa plus tendre enfance.

La série met aussi le cap sur un troisième joueur parisien, Juhann Begarin (1,96 m, 19 ans), un poil en avance sur ses petits camarades puisqu’il a déjà été drafté par les Boston Celtics et fait donc face à d’autres défis. Les quatre premiers épisodes de 15 minutes sont d’ores et déjà disponibles sur la chaîne YouTube de Betclic et beIN Sports. Un épisode bilan « post-draft » de 25 minutes clôturera la série à la rentrée.

Revoir Episode 1Episode 2Episode 3Episode 4

Photo : Betclic

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019