Jonah Radebaugh, le nouveau naturalisé du Monténégro

Le meneur de jeu Jonah Radebaugh (1,85 m, 25 ans) est désormais l’Américain naturalisé de service de l’équipe nationale du Monténégro, qui sera, demain vendredi, l’adversaire de la France. Il remplace dans la fonction Justin Cobbs.

Depuis qu’il est devenu un État indépendant en 2006, le Monténégro a toujours eu un joueur naturalisé dans son équipe. Ce fut d’abord Omar Cook, puis Tyrese Rice, Taylor Rochestie, Derek Needham et donc Justin Cobbs.

Jonah Radebaugh poursuit la tradition. Son nouveau patronyme est désormais Dzona Radebau, ça fait davantage couleur locale. Auparavant, son pedigree n’était pas extraordinaire. Il a été formé à Northern Colorado avant de lancer sa carrière professionnelle dans la ligue suédoise, aux Köping Stars. Il est monté d’un échelon en 2020, en intégrant Risen Ludwigsbourg dans la ligue allemande, mais sur ses 16 matches de la première saison, il n’y avait rien de folichon (4,7 points). C’est alors qu’il a changé de braquet la saison écoulée (14,8 points, 5,4 rebonds et 3,4 passes pour 17,1 d’évaluation). Cela n’est pas passé inaperçu en Europe, et Lenovo Tenerife vient tout juste d’annoncer son embauche.

« Honnêtement, je ne sais pas exactement à quoi m’attendre, tout cela est une expérience complètement nouvelle pour moi. Je suis venu, je veux jouer au basket et j’espère faire de bonnes choses. C’est tout ce que je peux dire, » a t-il répondu candidement suite à son parachutage. « Je peux apporter à l’équipe de l’énergie, la bonne attitude, une bonne défense, aussi en attaque. Je peux contribuer dans chaque secteur, j’espère trouver de bonnes choses dans cette fenêtre et on verra ce que je peux faire pendant ces matchs. Je pense que j’ai bien commencé en Europe, mais je pense que je peux encore accomplir beaucoup de choses. Je ne suis jamais content, je veux toujours progresser, mais ça a été une bonne saison. »

Jouer pour le Monténégro et récupérer ainsi son passeport implique des « sacrifices ».

« Il n’y avait pas beaucoup de temps pour se reposer. J’ai eu environ deux semaines. J’aurais aimé être avec ma famille pendant longtemps, les athlètes veulent toujours ça, mais nous avons du travail à faire. »

Avant le rassemblement, il ne connaissait strictement personne dans l’équipe, sinon Fedor Žugić, contre qui il a joué en Bundesliga. Finalement, ce qu’il connaît le mieux, c’est… l’équipe de France :

« Les Français ont une bonne équipe, je les ai regardés en direct plusieurs fois. Je sais combien ils ont de talents et à quel point il est divers. Pourtant, je pense qu’on est à ce niveau-là, il faut le montrer sur le terrain. »

Dzona Radebau est donc un adepte de la Méthode Coué.

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019