Lorenzo Brown, nouveau naturalisé de l’équipe d’Espagne : Une belle opération de com’

Sacha Rutard
0

La fédération espagnole a présenté hier les 22 joueurs pré-sélectionnés pour l’EuroBasket, ce qui a été aussi une opération de communication pour faire avaler à tous la pilule de l’arrivée de Lorenzo Brown (1,96 m, 31 ans), cet Américain naturalisé qui va honorer sa première sélection avec la Roja, alors qu’il n’a jamais joué en Espagne et qu’il ne parle pas la langue.

Le meneur du Maccabi Tel Aviv a déclaré à plusieurs reprises:

« L’honneur que signifie porter ce maillot et l’ambition que lui procure le fait de faire partie d’une équipe avec autant de succès que celle d’Espagne. Jouer avec ces joueurs va me faire grandir car ils font partie de grandes équipes en Europe et en NBA. »

Quand on lui a demandé ce qu’il pense de Rudy Fernandez et Sergio Llull, il n’a pas hésité à déclarer :

« J’avais l’habitude de voir Rudy à Portland ,c’était l’un de mes joueurs préférés dans cette équipe. Grand shooteur et grande personne hors du terrain. » Et à propos de Llull : « Depuis mon arrivée ici, j’ai entendu toutes les grandes choses qu’il a accomplies. Je dois apprendre et devenir un meilleur joueur. »

Le coach Sergio Scariolo y est allé aussi de son petit couplet :

« C’est un de plus. Ni le lieu de naissance ni la couleur de la peau n’ont jamais été une valeur identitaire de cette équipe. Il est important que les joueurs soient unis, qu’ils fassent le travail nécessaire pour former une équipe. Il faut apprécier l’engagement dont Lorenzo Brown a fait preuve en exprimant sa volonté de faire partie de cette équipe. À partir de là, nous choisirons ceux qui, selon nous, ont le plus de sens pour faire partie de l’équipe. »

Le 8 juillet, Rudy Fernandez avait grogné à l’annonce de la naturalisation de l’Américain :

« J’avais comme référence d’avoir joué avec Nikola Mirotic et Serge Ibaka. C’était des joueurs étrangers mais ils avaient été formés dans une Académie espagnole depuis leur prime jeunesse, et en ce sens, ils avaient un lien spécial avec notre pays. Si (Lorenzo Brown) est là, il faut essayer de l’aider au maximum car au final il nous aidera aussi à jouer. Mais il y a beaucoup de joueurs espagnols qui ont mérité d’occuper les postes de meneur et à la fin, ils n’auront peut-être pas la reconnaissance qu’ils méritent. »

Une position à l’unisson de celle du syndicat des joueurs. Moins d’un mois plus tard, le vétéran du Real Madrid a fait volte-face :

« En fin de compte, il y a beaucoup de joueurs qui ont joué dans les fenêtres de la FIBA ​​et maintenant ils ne peuvent pas être ici, mais en parlant avec la Fédération, je suis ravi que Brown soit là. »

Une belle opération de communication, on vous a dit.

Photo : Lorenzo Brown et le président de la fédération, Jorge Garbajosa

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019