Il y a 10 ans, les Bleues remportaient la médaille d’argent aux JO de Londres

Le 11 août 2012, l’équipe de France féminine montait sur le podium olympique après une quinzaine exceptionnelle. L’ancienne capitaine des Bleues, Céline Dumerc, revient sur l’écriture de l’une des plus belles pages du basket français.

Il y a 10 ans jour pour jour, l’équipe de France féminine remportait sa première médaille d’argent olympique à Londres, portée par Céline Dumerc tout au long de la compétition. Par la grâce des Jeux Olympiques et des feux médiatiques, la Tarbaise était alors passée du statut de basketteuse à celui de star du sport français. La general manager des Bleues s’est remémorée quelques souvenirs sur le site de la FFBB.

« C’est fou de se dire que c’était il y a déjà 10 ans. C’est fou car il y a encore des gens qui m’en parlent. Evidemment, j’aimerais y retourner pour vivre des trucs, mais je n’en suis pas nostalgique. Ce que j’aime, dans ce qui s’est passé il y a 10 ans, c’est tout le process que l’on a mis en place avant. J’ai intégré l’équipe de France en 2003, on a raté deux fois la qualification aux JO (2004 et 2008). Accéder aux Jeux Olympiques à mon époque, c’était super dur. En tous cas, on avait échoué à deux reprises. Donc déjà, y aller était déjà énorme et en plus d’en ramener une médaille, c’était magique. Ça me parait lointain parce qu’il y a eu Rio puis la dernière médaille à Tokyo depuis. J’ai l’impression que maintenant ça y est : aller aux JO pour l’équipe de France, c’est devenu normal. »

L’héritage laissé par les Braqueuses aux Jeux de Londres est considérable et Céline Dumerc, dont il s’agit de la seule olympiade de sa carrière, n’a jamais ressenti qu’il était trop lourd à porter. 

« Il y a eu un avant et un après les Jeux de Londres. Certes, il y avait la médaille, mais je pense aussi que l’équipe que l’on avait, avec les personnalités des joueuses, a marqué les esprits. Nous avons mis un petit peu le projecteur sur le basket féminin. Les résultats ont suivi, on le sait quand on est sportif et notamment pour les sports féminins, il faut qu’il y ait des médailles au bout car sinon la médiatisation s’estompe au fil du temps. Et là, on a marqué les esprits, on a mis notre sport au milieu du village. Avant ça, il y avait moins d’engouement et maintenant, c’est devenu « classique » que l’équipe de France féminine de basket soit en haut des podiums. Ça vient aussi des résultats qui ont suivis, ce n’est pas que les Jeux de Londres. Je pense que si l’année suivante lors du Championnat d’Europe en France, il n’y avait pas eu de résultat (NDLR : médaille d’argent), le soufflé serait vite retombé. »

Photo : Céline Dumerc (FFBB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019