Le coach de Nancy, Sylvain Lautié, favorable à une ligue fermée

Clément Carton
0

Et si le championnat de France devenait une ligue fermée ? Pour Sylvain Lautié, le technicien du SLUC Nancy, c’est une solution afin d’éviter les dépôts de bilan.

Une ligue fermée au sein du championnat de France de basket ? Dans plusieurs sports collectifs, et un peu partout en Europe, l’idée commence doucement à germer. Le coach du SLUC Nancy, Sylvain Lautié, n’y est pas opposé, comme il l’a laissé entendre dans une entrevue accordée au Quotidien du Sport.

« On ne peut pas demander aux contribuables de payer des impôts pour voir un spectacle une fois tous les quinze jours et puis, à un moment donné, il n’y en a plus. Il faut créer une ligue fermée. Et je ne dis pas ça parce qu’on monte et qu’on peut être amené à redescendre. On a perdu tous nos gros sponsors dans le basket français à cause des montées et des descentes. A Besançon, on avait un des plus gros sponsors de l’histoire, Festina, qui s’est retiré au moment de la descente. Peut-être que ces montées et descentes mettent du piment, mais il faut de la sécurité pour les projets. On pourrait passer à deux poules de 12 ou 14 et envisager que des clubs comme l’ASVEL ou Monaco, qui jouent l’Euroleague, sortent du championnat de France et le réintègrent en quarts de finale. On ne peut pas rester comme il y a 20 ans. On ne peut pas investir 70 millions d’euros dans un palais des sports et n’avoir personne », s’est-il exprimé en réponse à une question sur la nouvelle Arena de Saint-Chamond.

Photo : Sylvain Lautié (LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019