L’équipe de France monte en puissance face à l’Italie

Portée par son collectif, l’équipe de France est montée en intensité mardi soir à Montpellier à l’occasion de son troisième match de préparation à l’EuroBasket (1-18 septembre) contre l’Italie (100-68).

Les Bleus sont lancés. Après deux premiers succès dessinés en deuxième mi-temps contre les Pays-Bas puis après prolongation face à l’Italie, l’équipe de France a cette fois-ci très largement dominé les débats lors de son troisième match de préparation, de nouveau contre la Nazionale, dans une Arena de Montpellier à guichets fermés (8 324 spectateurs).

Tout au long de la rencontre, l’équipe de France a affiché une très belle attitude collective (24 passes décisives), du sérieux (13 pertes de balles, seulement 3 en deuxième), tout en se montrant très adroite (14/24 à 3-points), à l’image d’Elie Okobo (18 points, 4 passes), Thomas Heurtel (13 points, 5 passes) ou Evan Fournier (13 points). Elle a surtout maintenu sa solidité défensive, présente depuis le deuxième match de préparation.

Une attaque performante

Vincent Collet voulait d’abord voir des améliorations offensives, le sélectionneur a été servi d’entrée de jeu. Son habituel cinq de départ donnait rapidement du rythme en attaque, et le duo Thomas Heurtel – Rudy Gobert se trouvait bien (10-4, 5e). Le deuxième cinq enchaînait tout aussi bien, tant l’efficace Elie Okobo, 6 points rapides en sortie de banc, que l’omniprésent Vincent Poirier. Hormis quelques lancers francs lâchés – encore -, l’équipe de France affichait déjà une belle solidité des deux côtés du terrain lors du premier acte (25-14).

L’excellent passage de Théo Maledon et de Rudy Gobert alourdissait encore la marque (38-24, 15e) au deuxième mais les coéquipiers de Nicolo Melli, 10 points à la pause, profitaient tout de même de quelques replis défensifs ratés des Bleus pour revenir à deux possessions (41-37, 19e). Heureusement, les hommes de Vincent Collet collaient un 10-0 en deux minutes avant la mi-temps pour reprendre confiance… et dix longueurs d’avance (51-41).

Un dernier tour de chauffe

Au retour des vestiaires, les leaders Evan Fournier et Rudy Gobert montraient la voie offensivement quand il y avait besoin (57-43, 22e), bien aidés par une mène efficace, tant Thomas Heurtel que Theo Maledon et Elie Okobo. Et l’écart était fait (76-53, 29e). 

Ainsi menés, les Italiens s’avouaient vaincus. Ils faisaient tourner dans le dernier quart, et les Bleus aussi. On a successivement pu observer Terry Tarpey, Mam Jaiteh, Isaïa Cordinier ou William Howard prendre des minutes… et du plaisir, ensemble (100-68). De quoi fêter, dans le sérieux, la 150e victoire de Vincent Collet à la tête des Bleus.

La préparation continue dès jeudi soir avec la réception de la Belgique, toujours à Montpellier (20h30, à suivre sur BeIN Sports), le dernier match de l’équipe de France avant les éliminatoires de la Coupe du monde contre la République Tchèque puis la Bosnie.

Boxscore France – Italie

Photo : Thomas Heurtel / équipe de France (FFBB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019