Après deux prolongations et au bout du suspens, l’Allemagne remporte le thriller du début de l’Euro !

Dans le groupe des Bleus à Cologne, l’Allemagne a arraché dimanche après-midi son troisième succès en autant de matches en battant la Lituanie, après deux prolongations (109-107). Elle a tremblé jusqu’à la dernière seconde et peut remercier Franz Wagner, Dennis Schroder et Maodo Lo, ses héros.

Quel coeur ! La Mannschaft n’en finit plus de surprendre. Après ses victoires sur les Bleus puis les Bosniens, l’Allemagne a confirmé son excellent début d’EuroBasket en dominant la Lituanie ce dimanche après-midi. A quel prix ? Il a fallu deux prolongations, 50 minutes de bataille intense, et un moneytime de folie pour vaincre les Baltes.

Le mano-a-mano aurait pu tourner au plus court si les hommes de Gordon Herbert n’avaient pas gâché leur avance à plusieurs reprises. Ils menaient 46-41 à la pause, et encore 89-82 à 120 secondes du buzzer final. Mais Jonas Valanciunas, transcendé tout au long de la partie (34 points à 10/15 aux tirs, 14/17 aux lancers, 5 passes décisives et 2 contres pour 45 d’évaluation en 35 minutes !), a envoyé le match en prolongation.

Dennis Schroder et Maodo Lo sauveurs de la prolongation, Wagner récite sa partition

Seulement, portée par une Lanxess Arena à guichets fermés (18 000 spectateurs), la sélection allemande s’en est relevée. Plutôt bien contenu durant la partie, Dennis Schroder a d’abord manqué le shoot de la gagne dans le temps réglementaire, puis, alors que l’Allemagne perdait le fil durant la première prolongation, il a porté son équipe à bout de bras et fini par égaliser, d’un 2+1 fantastique (96-96, 45e).

Lors de la deuxième prolongation, l’Allemagne n’a plus gâché les occasions. Déjà clutch en première mi-temps, Maodo Lo a pris le relais en envoyant coup sur coup deux pépites derrière l’arc (109-104, 49e). Mais les Lituaniens ne s’avouaient pas encore vaincus. Après être revenus à 109-107, ils ont eu la dernière possession dans les mains. Et, après un rebond offensif, Arnas Butkevicius a eu l’occasion de tuer le match à 3-points à la dernière seconde. En vain.

Auparavant, l’équipe de Gordon Herbert a été portée par sa justesse collective (seulement 7 pertes de balles en 50 minutes !) et surtout, son héros du jour, Franz Wagner. Le jeune ailier du Orlando Magic était partout, en attaque mais aussi en défense. On l’a vu en transe, chiper des ballons à Jonas Valanciunas, contrer Ignas Brazdeikis… et compiler pas moins de 32 points à 12/20 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 8 rebonds, 2 passes, 2 contres et 1 interceptions pour 36 d’évaluation. Il a seulement manqué le shoot de la victoire en fin de première prolongation.

L’Allemagne qualifiée, la Lituanie en grand danger

Décidément, comme contre les Slovènes et les Français, les Lituaniens ont lutté mais s’avouent vaincus. A 0-3, l’équipe de de Kazys Maksvytis est en grand danger. Elle n’aura pas le droit à l’erreur contre la Hongrie (mardi à 17h15) puis la Bosnie-Herzégovine (mercredi à 14h30) si elle veut rejoindre Berlin pour la deuxième phase.

En revanche, l’Allemagne est, grâce à ce ce succès, déjà qualifiée pour les 8e de finale avant même les deux derniers jours de compétition, où elle sera opposée à la Slovénie mardi soir (20h30) puis la Hongrie le lendemain (20h30).

Plus tard dans l’après-midi, la bande à Luka Doncic sera apposée à la Bosnie-Herzégovine (17h45) et, dans la soirée, l’équipe de France défiera la Hongrie, qui n’a pas encore sécurisé le moindre succès jusqu’à présent.

De l’un de nos envoyés spéciaux à Cologne (Allemagne).

Boxscore Allemagne – Lituanie / Classement Groupe B

https://www.youtube.com/watch?v=lXZcPxS6pUI

Photo : Franz Wagner (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019