Andrew Albicy : « Je ne veux pas me faire marcher dessus par qui que ce soit »

Avec son bandeau blanc, et sa queue de cheval, Andrew Albicy est facilement reconnaissable. Il est petit (1,78 m), mais il a de la force dans les jambes, les bras, le torse. Il est perpétuellement en mouvement et il colle le meneur en face comme de la glue. Il l’empêche de poser son jeu, lui pique la balle. Un pitbull. Interview du Prince Andrew de la défense.

Depuis quand avez-vous ce rôle de défenseur en première ligne, de chien de garde du meneur en face ? Lorsque vous étiez MVP de l’Euro U20 en 2010, vous aviez aussi davantage de responsabilités en attaque ?

C’est vrai. En jeunes, j’avais les rênes de l’équipe, en U20 et aussi en U19. On m’avait vraiment donné les clés de l’équipe. Et depuis que j’ai commencé ma carrière en professionnel, on m’a toujours dit, « si tu veux gagner ta place, ça sera en défense. » J’ai toujours eu depuis cette fixation, la défense, alors que ce n’était pas forcément la base de mon jeu. Je me suis porté là-dessus car j’avais de bons exemples comme John Linehan. C’était mon premier modèle professionnel. Après, il y a eu Jimmal Ball qui était avec moi à Paris-Levallois. C’était mes deux mentors qui m’ont formé, qui m’ont montré comment être un vrai basketteur. Ce sont des exemples que je garde toujours en tête et dont je me suis inspiré toute ma carrière.

Qu’est-ce qui vous a fait progresser ensuite, d’autres joueurs, des coaches ?

C’est l’expérience. J’ai toujours eu la mentalité de stopper mon adversaire. C’est un truc qui m’a toujours obsédé. Je ne veux pas me faire marcher dessus par qui que ce soit. Et plus encore maintenant car j’ai un rôle vraiment précis avec l’équipe de France depuis que je suis revenu en 2019. C’est pour ça que je suis toujours en place, on va dire (sourire).

Il faut rappeler que vous avez eu une longue coupure en équipe de France ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

De l’un de nos envoyés spéciaux à Cologne.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019