République tchèque : Tomas Satoransky, ce héros

Le meneur tchèque Tomas Satoranky (2,01 m, 30 ans) fait preuve d’héroïsme, poursuivant son parcours avec efficacité dans l’EuroBasket malgré une cheville défectueuse.

Sans lui, la République tchèque n’aurait pas battu Israël (88-77), et ne se serait pas qualifiée pour les 8e de finale. Tomas Satoransky a cumulé 14 points, 11 passes et 8 rebonds dans ce match. C’est la quatrième fois que le meneur du FC Barcelone atteint la barre des 10 passes décisives dans un match de l’équipe nationale, ce que personne d’autre n’a réalisé depuis que les passes décisives ont commencé à être officiellement comptabilisées dans les compétitions FIBA ​​​​en 1995.

« C’est vraiment incroyable ce qu’il a fait, comment il a réussi à jouer dans ce tournoi. C’était une décision intelligente de l’avoir arrêté deux matchs, nous lui avons donné un peu plus de temps pour récupérer, mais aujourd’hui… il a été incroyable, » a déclaré Jan Vesely, son coéquipier en sélection et aussi au Barça.

« Je suis dans le basket depuis 40-45 ans et je n’ai jamais vu un joueur qui veut jouer avec une blessure comme la sienne. La plupart des joueurs diraient ‘merci, nous avons essayé’, », a déclaré l’entraîneur Ronen Ginzburg lors de la conférence de presse après la victoire contre Israël. « Il est un exemple pour les jeunes et pour les autres joueurs professionnels qu’on peut avoir. Ce qu’il donne à l’équipe, c’est bien plus que des points et des passes décisives, le Barça le comprendra ».

L’ailier Vojtech Hruban, auteur de 25 points, a souligné le travail de son coéquipier dans le match décisif. 

« Ce que Satoransky a fait dans ce tournoi n’a pas été suffisamment valorisé. Il a été dans et hors de l’équipe, il a beaucoup travaillé, il a su souffrir et il a toujours été positif, voulant toujours aider même s’il savait qu’il ne pouvait sauter que d’une seule jambe. L’avoir de retour, surtout aujourd’hui… Je n’ai pas de chapeau mais… » , a souligné Hruban en faisant le geste d’enlever un chapeau imaginaire.

Tomas Satoransky savoure le moment :

« Je suis super content pour les fans, qui sont venus nous encourager à chaque match. Ces trois semaines ont été pour moi des montagnes russes. Personne ne s’attendait à ce que je sois là, je me suis beaucoup battu pour y arriver. J’ai pu m’entraîner avec l’équipe que la veille pour commencer le tournoi et aujourd’hui j’ai commencé à me sentir un peu mieux. Jusqu’à présent, je n’avais pas joué comme je le devrais avec mon équipe nationale et ce match a été très important pour moi. Espérons que nous continuerons comme ça à Berlin », a déclaré le meneur du Barça .

La République tchèque affrontera la Grèce en huitièmes de finale ce dimanche.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019